Privatisation de l'aéroport de Lyon - Genève Aéroport candidat

Privatisation de l'aéroport de Lyon - Genève Aéroport candidat

Photo: Keystone

Genève Aéroport a déposé récemment sa candidature pour entrer dans le capital des Aéroports de Lyon (Saint-Exupéry et Bron). 'Nous ne sommes pas les seuls', a fait savoir mercredi le directeur général de l'aéroport Robert Deillon.

La régie publique autonome, qui s'est associée pour cette opération à CUBE, une plate-forme d'investissement liée au groupe bancaire BPCE (Banque populaire - Caisse d'Epargne), attend maintenant la réponse de l'Etat français. Ce dernier a décidé de privatiser une partie des aéroports de Nice et de Lyon, a rappelé M. Deillon.

'Nous nous intéressons uniquement aux Aéroports de Lyon et non pas à celui de Nice', a-t-il ajouté. Cointrin collabore déjà assez étroitement avec Saint-Exupéry, notamment en matière de procédures de gestion ou quand il s'agit de faire atterrir des avions déroutés pour cause de météo ou d'autres raisons.

Robert Deillon ne sera probablement pas le signataire d'une éventuelle entrée de Genève Aéroport dans le capital des Aéroports de Lyon. Le directeur général, en poste depuis 2006, va en effet prendre sa retraite prochainement. Il sera remplacé à partir de cet automne par André Schneider, 56 ans, actuel vice-président de l'EPFL.

Ancien directeur général du WEF (World Economic Forum), André Schneider, qui a également travaillé au CERN, est un homme qui n'est pas issu du milieu aéronautique. Ce profil plaît à la présidente de Genève Aéroport Corine Moinat, qui loue le regard neuf que va apporter M. Schneider pour relever les défis de demain.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.