Présence suisse veut séduire le Brésil

Présence suisse veut séduire le Brésil

Photo: Keystone

Entre dégustations et surprises divertissantes, la maison suisse veut séduire le Brésil lors des JO 2016. Grand absent lors de la coupe du monde de 2014, le vin suisse sera mis à l'honneur cet été.

Chasselas, fromage de l'Etivaz, chocolat: la maison suisse fera la part belle aux spécialités gourmandes cet été à Rio. Mais les innovations technologiques ne seront pas en reste. Ainsi les visiteurs pourront-ils s'ébattre sur une patinoire en polymère, ou encore prendre des selfies dans une boule à neige géante.

Ce sont quelques-unes des attractions dévoilées par le directeur de Présence suisse, Nicolas Bideau, qui a présenté le programme des divertissements à la presse mardi à Rio. Ceux-ci débuteront le 1er août, soit quelques jours avant l'ouverture officielle, en guise d'échauffement.

Le Président de la Confédération Johann Schneider-Ammann sera présent à l’ouverture des JO, a encore indiqué Nicolas Bideau. Le ministre des sports Guy Parmelin lui succédera, puis ce sera au tour du conseiller fédéral Alain Berset de venir assister aux jeux paralympiques.

Un pari sur le chasselas

La maison suisse, rebaptisée affectueusement 'Baixo Suiça', avait connu un joli succès lors de la coupe du monde de 2014. Mais l'absence de vins helvétiques sur la carte du restaurant avait fait débat. L'organisme Présence suisse s'était alors justifié en invoquant des difficultés administratives.

Or les cépages helvétiques se sont entretemps trouvé une ambassadrice: une femme d'affaires brésilienne convaincue du potentiel de séduction du chasselas auprès de ses compatriotes. Cette entrepreneuse a apporté 'un élan formidable' explique Nicolas Bideau, précisant que les tracasseries douanières avaient découragé maints exportateurs jusqu'ici.

Cinq vignerons se sont laissé convaincre de participer à l'aventure et ont fondé à cet effet l'Association de vignerons de la côte vaudoise (AVCV). Le secrétaire, Yves de Mestral, admet que son ambition va au-delà des JO. L'AVCV veut miser sur une classe aisée, qui a les moyens de s'offrir ce produit fortement taxé et auprès de laquelle la Suisse jouit d'une image très positive.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.