« Pokémon Go » officiellement disponible en Suisse

Photo: Keystone

Le jeu pour mobiles qui fait fureur débarque en Suisse. Dès samedi, l'application pour smartphones 'Pokémon Go' peut être officiellement téléchargée sur les appareils Android et Apple iOS. Mais dès le lancement, le jeu a été paralysé pendant plusieurs heures.

Le plaisir de jouer samedi fut de courte durée. Les fans n'ont pas pu démarrer l'application dans l'après-midi. Dans le monde entier, les utilisateurs se sont plaints de problèmes de connexion. Sur Twitter, le fabricant a déclaré qu'il cherchait à résoudre un problème de serveur. On ignorait si le bug provenait de serveurs surchargés ou s'il s'agissait d'une attaque.

Mis à part la Suisse, le jeu devait être disponible dans 25 autres pays samedi également, a indiqué le fabricant sur Twitter. Jusqu'ici, il n'était officiellement téléchargeable qu'en Allemagne et dans les pays anglophones.

Signée Nintendo et Niantic Labs, cette production consiste à collectionner et à entraîner des petites bêtes virtuelles - sous forme de Pokémons - afin de mener des combats. Le jeu repose en partie sur la réalité augmentée. Les éléments virtuels sont superposés à l'environnement réel du joueur via l'appareil photo du smartphone.

Sensation

En Suisse, 'Pokémon Go' crée la sensation depuis quelque temps déjà. Les utilisateurs recouraient jusqu'ici à des ruses afin de se le procurer. Ils ouvraient par exemple un compte d'utilisateur dans les pays où le jeu était déjà officiellement téléchargeable.

Le développeur Niantic n'a pas tardé à être dépassé par l'engouement des joueurs dans les premiers pays concernés. Il a dû freiner l'introduction de 'Pokémon Go' sur le marché international, afin d'éviter que le serveur ne soit surchargé.

La Suva a déjà mis en garde contre ce jeu qui capte l'attention des utilisateurs sur leurs écrans. Bien que les joueurs marchent sur des kilomètres à l'air libre, ils s'exposent à des risques de chute.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.