Paris proscrit la vente aux particuliers du Roundup de Monsanto

La ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé dimanche l'interdiction de la vente libre dans les jardineries du désherbant vedette de Monsanto, le Roundup. Paris veut lutter contre les effets néfastes des pesticides.

'La France doit être à l'offensive sur l'arrêt des pesticides', a déclaré la ministre sur la chaîne France 3. 'Elle doit être aussi à l'offensive sur l'arrêt des pesticides dans les jardins et je vous annonce que j'ai demandé aux jardineries d'arrêter de mettre en vente libre le Roundup de Monsanto', le géant américain des semences et de l'agrochimie, a-t-elle dit.

Le Roundup avait été remis au centre de l'actualité après le classement en mars du glyphosate, son principe actif, comme cancérogène 'probable chez l'homme', même si les 'preuves sont limitées', par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) dont le siège est à Lyon (centre-est de la France).

En Suisse, suivant le principe de précaution, Coop et Migros ont décidé de retirer de ses rayons les herbicides contenant du glyphosate.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.