Pages généralistes en commun pour plusieurs quotidiens romands

Pages généralistes en commun pour plusieurs quotidiens romands

Photo: Keystone

Les quotidiens La Liberté, L'Express/L'Impartial, Le Nouvelliste et La Côte auront bientôt des pages communes pour l'actualité suisse, internationale et économique. Les journaux partenaires garderont toutefois leur identité graphique.

Un pôle de compétences basé à Fribourg sera chargé de produire ces contenus. Il sera placé sous la responsabilité opérationnelle et éditoriale de La Liberté. Le projet sera mis en place au premier trimestre 2016, ont précisé mardi dans un communiqué les groupes Saint-Paul (éditeur de La Liberté) et ESH Médias (propriétaire des autres titres).

Cette collaboration se traduira par un accroissement des moyens rédactionnels dédiés à ces matières, affirment les deux entreprises. L'objectif est d'adopter une perspective romande et d'offrir 'des contenus enrichis et diversifiés' aux quelque 400'000 lecteurs quotidiens concernés.

Fin d'Arpresse

Arpresse, qui réalisait jusqu'ici les pages communes des différents titres, à l'exception de La Liberté, va disparaître, a indiqué à l'ats Serge Gumy, rédacteur en chef de La Liberté. Ce groupe de journalistes basé à Neuchâtel comptait 5,6 postes, a précisé Sandra Jean, la directrice des rédactions du Nouvelliste.

A l'inverse, grâce à l'apport d'argent du groupe Hersant, deux postes nouveaux sont créés à La Liberté pour couvrir l'actualité Suisse, Monde et Economie: cette entité comptera 11 postes. La journaliste de politique fédérale Christiane Imsand continue l'aventure.

Trois postes de secrétaires de rédaction ou journalistes éditionneurs seront hébergés à Fribourg. Ils mettront en page les papiers de La Liberté, mis à disposition pour les autres titres. Le groupe d'ESH Médias qui s'occupe de l'info en continu des différents sites des journaux n'est pas touché par ce rapprochement.

L'accord avec le groupe français est limité à un objet précis: il ne prend pas de participation dans le groupe St-Paul. Et le rédacteur en chef de La Liberté de faire une analogie: 'nous imprimons chez Tamedia: cela ne signifie pas que ce groupe de presse est entré dans le capital-actions.'

impressum perplexe

Impressum déplore cette nouvelle concentration des médias romands qui promet l'appauvrissement de la diversité de la presse. Dans un communiqué diffusé mardi, l'organisation professionnelle des journalistes dit craindre que l'emploi en pâtisse. Elle regrette déjà que la Suisse romande ne puisse bientôt plus se targuer de jouir de la plus grande densité de presse régionale au monde.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.