Orange Suisse s'appelle désormais Salt

Orange Suisse s'appelle désormais Salt

Photo: Keystone

Orange Suisse s'appelle désormais Salt. Après son rachat par l'entrepreneur français Xavier Niel, l'opérateur de téléphonie mobile basé à Renens (VD) a dévoilé jeudi à Zurich sa nouvelle identité. Outre le changement de marque, il annonce des innovations.

Pour concrétiser la mue, les magasins d'Orange en Suisse seront fermés durant 72 heures, le temps de modifier leur enseigne. Dès lundi prochain, tous les lieux de vente devraient rouvrir leurs portes pour le lancement commercial officiel, a précisé l'opérateur devant la presse.

Le secret avait filtré. Dimanche, dans les colonnes de la 'NZZ am Sonntag', le directeur général d'Orange Suisse, Johan Andsjö, promettait qu'il n'y aurait 'pas une guerre des prix'. Si ce dernier ne pipait évidemment mot sur la nouvelle dénomination, l'hebdomadaire alémanique croyait déjà savoir que ce serait 'Salt' (le terme anglais pour 'sel').

Garantie de remboursement

Parmi les nouveautés liées à sa transformation, le numéro trois des télécoms en Suisse lance le 'Salt Pass', l'abonnement 'le plus simple' du marché, comparable à l'abonnement général des CFF. Il s'agit de proposer un usage illimité dans tout le pays, et un rabais pour les seniors.

La nouvelle marque mise aussi sur le 'Salt Pack', qui combine abonnements téléphone, smartphone, tablette, gadget et applications. Quant à la solution 'Salt WiFi-Calling', elle promet une réception en tous lieux, via chaque hotspot et antenne de téléphonie mobile.

Garantie de remboursement

Enfin, Salt proposera une garantie de remboursement. Le client aura le droit de modifier ou d'annuler son contrat, sans frais, dans un délai de six semaines. Une échéance également valable pour échanger ou rendre son téléphone portable.

Pour mémoire, en décembre dernier, la société de participation britannique Apax a annoncé la vente d'Orange Suisse à NJJ Capital, la société holding personnelle de Xavier Niel, pour 2,8 milliards de francs. Le Français possède l'opérateur Free (groupe Iliad), entré avec fracas en janvier 2012 sur le marché hexagonal du mobile.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.