Nouvel exercice record pour Lindt & Sprüngli en 2015

Nouvel exercice record pour Lindt & Sprüngli en 2015

Photo: Keystone

Malgré un environnement de marché difficile et le franc fort, Lindt & Sprüngli a réalisé l'an passé un nouvel exercice record. Affichant des ventes en hausse, le chocolatier zurichois a vu son bénéfice net bondir de 11,2% au regard de 2014 à 381 millions de francs.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est hissé à 518,8 millions de francs, 9,4% de plus qu'un an auparavant, a annoncé mardi le chocolatier établi à Kilchberg. En l'espace de douze mois, la marge correspondante est passée de 14 à 14,2%.

Comme déjà annoncé à mi-janvier, les revenus ont aussi atteint un niveau record, progressant de 7,9% à 3,65 milliards de francs. Exprimée en devises locales, la croissance des ventes s'est inscrite à 13,5%, les effets de change ayant pesé à hauteur de 5,6 points de pourcentage.

Jugeant dans son communiqué la performance 'très bonne', Lindt & Sprüngli, explique cependant que celle-ci est intervenue dans un environnement de marché une nouvelle fois très exigeant. A l'image de nombre de sociétés helvétiques, le chocolatier a lui aussi ressenti les conséquences liées à l'abandon par la Banque nationale suisse du taux plancher liant franc et euro.

Optimisme de mise

L'entreprise des rives du Lac de Zurich relève également le maintien à haut niveau des prix des matières premières, principalement les fèves de cacao. Lindt & Sprüngli a aussi subi les effets de la crise dans les pays émergents exportateurs de pétrole et un climat de consommation freinée par les craintes de déflation et de chômage dans les marchés développés.

De plus, un été extrêmement chaud et un début d'hiver retardé ont eux pesé sur la consommation de chocolat en général. Mais Lindt & Sprüngli a pu s'affirmer sur tous les marchés et gagner des parts de marché.

Optimiste quant à l'exercice en cours, Lindt & Sprüngli confirme son objectif de croissance organique à moyen et long terme entre 6 et 8% ainsi qu'une progression de l'EBIT de 20 à 40 points de base. Le groupe entend poursuivre cette année l'intégration de Russel Stover, fabricant américain devenu célèbre avec le film 'Forrest Gump' et dont l'acquisition a été finalisée en septembre 2014.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.