Nestlé dégage un bénéfice net de 14,5 milliards en 2014

Nestlé dégage un bénéfice net et compte sur Patrick Aebischer

Photo: Keystone

Nestlé a vu son bénéfice net grimper à 14,5 milliards de francs l'an dernier, en hausse de 4,4 milliards sur un an (+43,5%). Le chiffre d'affaires du groupe alimentaire vaudois a pour sa part reculé de 0,6% à 91,6 milliards. Patrick Aebischer devrait faire son entrée au sein du conseil d'administration.

'Ce sont des résultats forts, construits sur la bonne croissance des dernières années et réalisés dans un environnement commercial atone. Ils démontrent les forces intrinsèques de Nestlé: l'engagement de nos collaborateurs, notre empreinte globale, la force de notre portefeuille et la qualité de notre innovation', a indiqué jeudi Paul Bulcke, administrateur délégué de Nestlé, cité dans un communiqué.

Outre la vente partielle de la participation dans le groupe français L'Oréal, numéro un mondial des cosmétiques, le bénéfice net de Nestlé a été positivement alimenté par la réévaluation des 50% de Galderma déjà détenus, à l'occasion du passage au contrôle intégral du capital de cette entité active dans les soins de la peau.

Au niveau organique, la mesure privilégiée toujours par le géant veveysan, la croissance du chiffre d'affaires a atteint 4,5%. Ce taux se décompose en 2,3% de croissance interne réelle et de 2,2% de relèvement des prix. L'évolution des ventes a été influencée négativement à hauteur de 5,5% par les effets de change.

En ce qui concerne l'exercice 2015, Paul Bulcke anticipe une année marquée du sceau de la continuité. 'Nous nous attendons à ce que 2015 soit similaire à 2014 et nous visons une croissance organique autour de 5% avec une amélioration des marges, du bénéfice récurrent par action à taux de change constants et de la rentabilité du capital.'

Collaboration avec l'EPFL

Par ailleurs, Patrick Aebischer devrait faire son entrée au sein du conseil d'administration du groupe alimentaire. Le président de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est proposé à l'élection lors de l'assemblée générale des actionnaires du 16 avril prochain.

Son mandat courra jusqu'à l'assemblée générale de 2016, a indiqué jeudi le numéro un mondial de l'alimentation. L'arrivée du Fribourgeois de 60 ans viendra sceller une collaboration de longue date entre l'EPFL et Nestlé, collaboration qui se traduit par des investissements en centaines de millions de francs en faveur de la Haute Ecole.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.