Nespresso inaugure son usine de Romont: ambitions américaines

Nespresso inaugure son usine de Romont: ambitions américaines

Photo: Keystone

Nespresso a inauguré jeudi à Romont (FR) son nouveau centre de production de capsules de café. L'usine flambant neuve, opérationnelle depuis janvier, emploie pour l'instant 125 personnes.

La filiale du géant alimentaire vaudois Nestlé a construit là son troisième centre après les sites vaudois d'Orbe (2002) et d'Avenches (2008). Il a coûté 300 millions de francs, portant à plus d'un milliard l'ensemble des investissements pour ces sites.

Trois décennies après leur création, les capsules Nespresso sont 'des emblèmes de la Suisse' à travers le monde, a déclaré le patron de Nestlé Paul Bulcke. 'D'ailleurs, la Suisse exporte en valeur davantage de café que de chocolat et de fromage réunis.'

A défaut de l'acteur Georges Clooney, star de la marque, l'inauguration s'est déroulée en présence de Johann Schneider-Ammann. 'C'est un moment privilégié', a salué le conseiller fédéral: la multinationale a choisi la Suisse pour créer des emplois industriels alors que le pays subit 'une érosion rampante' dans ce domaine.

Ce choix n'est pas allé de soi. 'D'autres pays européens ont été pendant longtemps des concurrents très sérieux', a souligné le chef du Département fédéral de l'économie. Les autorités communales et cantonales ont travaillé d'arrache-pied pour que Romont l'emporte.

Majorité de Fribourgeois

Celles-ci estiment que le jeu en valait la chandelle. Le chantier a mis à contribution au moins 25 entreprises régionales, pour 60% du budget total. Au total, plus de 3200 personnes ont oeuvré à la construction de l'usine pendant deux ans.

Côté effectifs, seulement 6% des collaborateurs de l'usine sont des Romontois, mais 57% sont des habitants du canton de Fribourg. Un gros tiers des employés sont vaudois. Nespresso emploie désormais plus de 2300 personnes en Suisse sur 10'500 dans le monde.

La superficie globale du site - onze hectares - représente l'équivalent de quinze terrains de football. Les bâtiments ont une surface au sol de 21'000 m2 pour une hauteur maximale de 40 mètres.

Ambitions en Amérique du Nord

Le site doit soutenir le développement de Nespresso à l'international, et en particulier ses ambitions d'expansion en Amérique du Nord. Le marché du café en dosettes y représente plus de 5 milliards de dollars (4,86 milliards de francs). L'usine produit ainsi les capsules de base, mais aussi les nouvelles VirtuoLine, ligne de café grande tasse lancée l'an passé aux Etats-Unis et au Canada.

Le café vert entre dans l'usine pour y être torréfié, parfois mélangé, puis moulu et mis en capsule. La première ligne de conditionnement a été mise en route en janvier, la deuxième en mars et la troisième en septembre.

Les halles disposent encore de grands espaces vides: de quoi permettre d'installer de nouvelles lignes au fil de la croissance des ventes. Mais l'entreprise ne souffle mot sur le rythme prévu pour le développement du site.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.