Migros entend poursuivre ses efforts dans la vente en ligne

Migros entend poursuivre ses efforts dans la vente en ligne

Photo: Keystone

Aussi soumise aux défis de l'économie numérique, Migros veut poursuivre sa croissance dans le domaine de la vente en ligne. Le numéro un helvétique du commerce de détail veut ouvrir certaines de ses plateformes sur internet à d'autres entreprises.

Ainsi, avec son magasin en ligne Galaxus, détenu majoritairement par le géant orange depuis avril 2015, Migros veut se profiler sur d'autres marchés, a déclaré le directeur général de la Fédération des coopératives Migros (FCM), Herbert Bolliger, dans une interview publiée dimanche dans la Schweiz am Sonntag. Et le patron du premier détaillant de Suisse croit au potentiel de la vente en ligne.

Dans ses magasins, Migros doit faire face à une diminution du chiffre d'affaires. 'En quasiment une seule nuit, une grande partie du commerce d'articles non alimentaires s'est déplacé sur internet', note M. Bolliger. Les acteurs de ce segment peinent à croître et en ville, il devient difficile de trouver des enseignes désireuses de louer des locaux, même dans des endroits stratégiques.

Dans ce contexte, Migros veut aussi miser sur des offres plus personnalisées, notamment en puisant dans les données que le détaillant récolte depuis des années avec la carte client Cumulus, aussi dans le commerce en ligne. En connaissant sa clientèle et ses préférences, Migros peut lui proposer des offres ciblées. Mais 'nous n'allons pas personnaliser les prix', promet M. Bolliger.

Cap des 100'000 salariés franchi

Comme le fait Nestlé dans ses boutiques japonaises de capsules de café Nespresso, Migros pourrait aussi utiliser des robots, imagine M. Bolliger. 'La question reste cependant de savoir si cela fait économiquement sens', observe-t-il. Il convient cependant de tester de tels auxiliaires de vente.

Malgré l'utilisation accrue de l'informatique, notamment avec les caisses permettant aux clients de scanner et payer eux-mêmes les produits achetés, Migros a légèrement accru son effectif l'an passé et franchi pour la première fois le cap de 100'000 collaborateurs. Cette année, leur nombre devrait encore une fois faiblement progresser, voire stagner.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.