Mariage pour tous: « non » à la contre-attaque de l'UDF zurichoise

Mariage pour tous:

Photo: Keystone

Les Zurichois ne veulent pas empêcher le mariage des couples de même sexe. Ils ont balayé dimanche une initiative de l'UDF demandant que cette institution soit définie dans la Constitution comme une communauté de vie entre un homme et une femme.

Les citoyens ont très nettement rejeté l'initiative populaire 'Protection du mariage', à une majorité de 80,91%. Le taux de participation a atteint 45,2%.

Deux arrondissements de la ville de Zurich ont rejeté le texte à 92%. Il s'agit des résultats les plus écrasants. Seule l'UDC soutenait le texte du petit parti de droite évangéliste.

Canton urbain

Le refus des Zurichois n'a rien d'une surprise. En 2002, ils avaient fait oeuvre de pionniers en approuvant un partenariat enregistré pour couples homosexuels sur le plan cantonal, trois ans avant que le peuple suisse dans son ensemble n'en fasse de même. Le canton urbain a aussi rejeté en février dernier l'initiative du PDC sur l'imposition des couples mariés, qui définissait le mariage comme une union entre un homme et une femme.

L'UDF entendait empêcher une ouverture du mariage aux couples de même sexe. Le gouvernement zurichois avait jugé l'initiative inutile, voire inapplicable, le droit fédéral étant prépondérant dans ce domaine. Si la Confédération ouvre le mariage aux couples gays et lesbiens dans les années à venir, les cantons qui l'auraient interdit seront alors contraints de mettre en oeuvre le mariage pour tous sur leur propre territoire.

Sondages favorables au mariage pour tous

Le Parlement fédéral doit se prononcer, l'an prochain, sur une initiative parlementaire des Vert'libéraux en faveur du 'mariage pour tous'. Les commissions compétentes des deux Chambres ont donné leur feu vert l'an dernier.

L'initiative zurichoise de l'UDF ne s'inscrivait pas seulement à contre-courant du processus politique en Suisse et de l'ouverture du mariage aux couples de même sexe dans la plupart des pays occidentaux. Elle faisait aussi face à des sondages largement favorables au mariage pour tous en Suisse. Au printemps dernier et en 2015, environ 70% des Suisses soutenaient cette ouverture.

Affront pour une initiative verte

Les citoyens zurichois se sont en outre prononcé dimanche sur un autre objet. Ils ont refusé à 58,98% une modification de la loi sur l'aménagement du territoire visant à mettre en oeuvre l'initiative verte pour la protection des terres cultivables. Ce texte avait pourtant été approuvé en votation, il y a quatre ans.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.