Manifestations anti-Erdogan dans plusieurs villes d'Europe

Manifestations anti-Erdogan dans plusieurs villes d'Europe

Photo: Keystone

Environ 15'000 personnes ont manifesté samedi à Cologne, Paris et Zurich notamment. Elles protestaient contre la politique répressive du président turc Recep Tayyip Erdogan et les arrestations de journalistes et de responsables politiques kurdes.

En Allemagne, environ 6500 personnes se sont rassemblées dans le calme à Cologne, a indiqué la police. Ce chiffre est toutefois inférieur aux prévisions des organisateurs qui tablaient sur la participation de 10'000 à 15'000 personnes. Des rassemblements similaires ont eu lieu à Stuttgart (2000 personnes), à Brême (1200) et à Karlsruhe (250), selon l'agence allemande DPA.

Certains manifestants étaient munis de fanions et pancartes en soutien au Parti démocratique des peuples (HDP), principal parti prokurde en Turquie dont les dirigeants et plusieurs députés ont été arrêtés dans la nuit de jeudi à vendredi. D'autres brandissaient des portraits des responsables arrêtés, et notamment du jeune chef de file du parti Selahattin Demirtas.

Paris, Rennes, Marseille

A Paris, ils étaient quelque 2000 manifestants, selon la police. Beaucoup étaient venus en famille et ont défilé au centre de la capitale française derrière des banderoles clamant 'Stop Erdogan, touchez pas à nos élus', ou encore 'La Turquie bombarde, l'Europe reste silencieuse'.

La ville de Rennes a vu environ 800 personnes manifester à l'appel du Conseil démocratique kurde et de l'association des Amitiés Kurdes. Enfin à Marseille, 300 Kurdes se sont rassemblés en haut de la Canebière, principale artère de la ville, où ils ont ont entamé des danses traditionnelles, accompagnées par un orchestre.

En Belgique, environ 300 Kurdes ont manifesté à Bruxelles dans l'après-midi devant la Gare Centrale, selon l'agence Belga. Et en Suisse, près de mille Kurdes ont manifesté samedi en ville de Zurich contre le président turc. Ils ont demandé la 'fin de la dictature.' Et vendredi soir à Berne, près de 400 Kurdes ont tenté de se rendre devant l'ambassade de Turquie, sans succès.

Craintes d'importation des tensions

L'arrestation des coprésidents du HDP Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdag, ainsi que d'une dizaine d'autres députés, a suscité des réactions indignées en Europe. Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a annoncé vendredi avoir convoqué le chargé d'affaires turc en Allemagne, mettant en garde la Turquie contre la tentation de 'museler l'opposition'.

L'Allemagne abrite la plus grande communauté turque au monde et la plus importante communauté kurde d'Europe, soit environ un million de personnes. Certaines redoutent une importation sur le sol allemand des tensions entre les deux communautés.

'Erdogan cherche par la force à envenimer la situation en Turquie, ce qui aura également des répercussions exacerbées sur la vie en Allemagne', a déclaré samedi Gökay Sofuoglu, président de la Communauté turque d'Allemagne, dans un entretien au réseau RedaktionsNetzwerk Deutschland (RND) rapporté par l'agence DPA.

M. Sofuoglu, qui s'attend à de nombreux rassemblements dans les villes du pays, a appelé à la retenue. Fin juillet, Cologne avait accueilli une manifestation cette fois en soutien au président islamo-conservateur Erdogan, qui avait rassemblé 40'000 personnes.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.