Lindt & Sprüngli remporte la bataille des oursons

Lindt & Sprüngli remporte la bataille des oursons

Photo: Keystone

Lindt & Sprüngli remporte une manche décisive dans la bataille des oursons engagée par Haribo. La Cour constitutionnelle allemande a rejeté le recours du confiseur allemand contre une décision du Tribunal de Cologne qui avait donné raison au chocolatier zurichois.

Dans le jugement publié sur son site internet, la Cour constitutionnelle allemande, estime que l'ours de Lindt & Sprüngli appelé 'Lindt Teddy' ne contrevient pas aux droits de l'ours d'or ('Goldbär') de Haribo, marque déposée en Allemagne. Les deux entreprises se disputent depuis trois ans au sujet des oursons du chocolatier zurichois, que le fabricant de bonbons juge trop similaires aux siens.

Pas de ressemblance suffisante

Le confiseur allemand réclamait 5 millions de francs de dédommagements à Lindt & Sprüngli. L'année dernière, ce dernier avait gagné en appel devant le Tribunal de Cologne, décision contre laquelle Haribo avait fait recours. La cour, qui statuait alors en 2e instance, ne voyait pas de ressemblance suffisante entre les marques 'ours d'or' et 'Lindt Teddy'.

Le Tribunal de Cologne avait estimé que l'ours utilisé par le chocolatier établi à Kilchberg (ZH) pouvait plutôt être associé à son lapin d'or, celui-ci se présentant aussi avec un emballage doré et un ruban rouge. Le tribunal de première instance avait au contraire estimé que l'association avec les ours d'or de Haribo par les consommateurs était très probable, donnant raison au confiseur allemand.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.