Lidl ouvre un nouveau centre et s'étend en Suisse romande

Le discounter allemand Lidl poursuit sa stratégie de croissance en Suisse et entend construire quelque 100 succursales à court et moyen termes. La semaine prochaine, il ouvrira également un nouveau centre de distribution dans le canton de Fribourg.

Lors de son entrée sur le marché suisse en 2009, le distributeur disait viser quelque 200 succursales. Dans une interview accordée vendredi au Blick, le patron de la filiale suisse du groupe allemand Georg Kröll confirme cet objectif.

'Nous exploitons actuellement 101 succursales, avec un centre logistique à Weinfelden, dans le canton de Thurgovie. Nous en avons à présent un second, ce qui nous permet de poursuivre dans cette direction', souligne le directeur général.

L'an dernier, Lidl a ouvert neuf magasins en Suisse, un rythme qui devrait se poursuivre chaque année. Comme en 2014, le détaillant prévoit d'investir environ 100 millions de francs en 2015. Cette somme servira d'une part à la construction de nouveaux commerces et d'autre part à moderniser ceux existants.

Centre à Sévaz

Le nouveau centre logistique fribourgeois sera basé à Sévaz et desservira entre 50 et 70 succursales romandes. Quelque 360 transports par camion sont prévus chaque jour.

Lidl va ainsi pouvoir s'étendre en premier lieu en Suisse romande et proposer une offre davantage locale dans ses magasins, ce qui s'avère indispensable sur le marché helvétique. 'Ici, les clients attendent beaucoup plus de produits régionaux et une très haute qualité. C'est pourquoi dans ce pays, Lidl ne peut pas être considéré comme un discounter', affirme Georg Kröll.

Si le détaillant voulait offrir des prix en Suisse, comme en Allemagne, il devrait vendre beaucoup plus de marchandises étrangères, affirme M. Kroll. 'Mais les Suisses n'en veulent pas. Ils attachent une grande importance aux produits régionaux, qui représentent déjà 50% de nos ventes.'

Les affaires se portent bien

Les résultats détaillés pour chaque pays ne sont pas publiés par Lidl, mais la stratégie du discounter semble porter ses fruits en Suisse. L'entreprise est rentable et les ventes augmentent. 'Nous sommes en croissance', souligne Georg Kröll.

Ce dernier, âgé de 47 ans, est le patron de Lidl Suisse depuis octobre 2014. Auparavant, ce ressortissant allemand a été six ans à la tête de Lidl en Grèce.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.