Les ventes en chute pour TGV Lyria après les attaques en France

Les ventes en chute pour TGV Lyria après les attaques en France

Photo: Keystone

TGV Lyria, la société commune de la SNCF et des CFF exploitant des trains à grande vitesse entre la France et la Suisse, a enregistré une chute des ventes de 'près de 45%' après les attentats à Paris, selon son directeur. La situation commence toutefois à s'améliorer.

L'impact des attaques cumulées contre le journal Charlie Hebdo, dans le train Thalys entre Amsterdam et Paris et du 13 novembre dans la capitale française en 2015 'sur le marché aussi bien romand qu'alémanique s'est fait immédiatement sentir', explique Andreas Bergmann dans un entretien diffusé dimanche par Le Matin Dimanche. Il rappelle qu'après chaque attentat, tous les billets ont été remboursés pendant quatre jours.

Mais, selon lui, la demande 'repart doucement' à Genève et Lausanne. Les liaisons de Bâle et Zurich sont, en revanche, toujours affectées. 'Les voyageurs ont encore besoin d'être rassurés'. Il compare la situation à celle suivant le 11 septembre 2001. 'Les gens avaient peur d'aller à New York, alors que la ville n'avait jamais été aussi sûre'.

Sécurité renforcée

Des mesures ont été prises pour améliorer la sécurité des voyageurs, selon M. Bergmann. 'Les douaniers, à terre ou embarqués dans les trains, sont plus nombreux et accompagnés de maîtres-chiens'. Il note également que la sécurité a été améliorée dans les gares françaises, avec plus de policiers déployés, la pose de caméras de détection et l'installation prochaine de portails restreignant l'accès aux quais.

De plus, des policiers en civil armés, 'des équivalents des 'sky marshals des avions', sont prêts à intervenir' dans de nombreux trains, ajoute le responsable.

TGV Lyria avait déjà vu son chiffre d'affaires se replier de 6,8% à 355 millions de francs, en 2014. Le nombre de passagers avait également reculé, passant de 5,9 millions en 2013 à 5,5 millions un an plus tard.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.