Les rappels des voitures truquées ont commencé en France

Les rappels des voitures truquées ont commencé en France

Photo: Keystone

Les rappels en France de véhicules Volkswagen équipés de moteurs aux logiciels truqués ont commencé. Ils vont s'étaler sur toute l'année 2016. En Suisse, la campagne de rappel a débuté fin janvier.

'Nous avons démarré dans l'Hexagone ces opérations. Je me suis rendu vendredi dernier dans un garage pour accueillir le premier client' dont la voiture a fait l'objet de ce rappel, a déclaré Jacques Rivoal, directeur de la firme allemande pour la France.

Volkswagen a avoué, fin septembre, avoir installé sur le moteur diesel de 11 millions de véhicules dans le monde un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution en ce qui concerne les oxydes d'azote (NOx). Des automobiles des marques VW, Audi, Seat et Skoda sont concernées, ainsi que des véhicules utilitaires.

Quelque 946'000 engins sont concernés dans l'Hexagone. En Suisse, 128’802 véhicules mis en circulation sont dotés du logiciel trompeur.

Jacques Rivoal a assuré que les concessionnaires prendraient contact avec les clients au fur et à mesure que les modifications techniques seraient approuvées par l'Autorité fédérale allemande de l'automobile (KBA).

Pas d'incidence sur la consommation

Trois moteurs sont concernés: les 1,2, 1,6, et 2 litres diesel EA189 aux normes Euro 5. Pour les 1,2 et 2 litres, l'opération durera une demi-heure, tandis que pour le 1,6 litre, 'cela prendra 45 minutes parce qu'il y a en plus l'ajout d'un régulateur de flux', a détaillé M. Rivoal. Il s'agit d'une pièce en plastique à mettre dans le moteur.

Le directeur pour la France a, par ailleurs, à nouveau promis que 'cette opération technique n'avait strictement aucune conséquence sur la consommation, la puissance et le bruit du véhicule'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.