Les Suisses ont travaillé 2,3% d'heures en plus l'an dernier

Les Suisses ont travaillé 2,3% d'heures en plus l'an dernier

Photo: Keystone

Les Suisses ont travaillé davantage l'année passée. Le nombre d'heures travaillées a progressé de 2,3%, comparé à 2014. En revanche, en cinq ans, la durée des vacances a légèrement augmenté, selon les dernières données de l'OFS.

Le nombre total d'heures travaillées dans le cadre professionnel s'est établi à 7,889 milliards d'heures en 2015, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Parallèlement, le nombre d'emplois a augmenté de 1,7%.

La durée annuelle effective de travail par emploi a elle aussi progressé, gagnant 0,5% sur un an. Cette évolution vient de la hausse du nombre moyen de semaines normales d'occupation par emploi qui est passé de 45,7 à 46,1 semaines.

Mais l'année dernière, les jours fériés ont davantage coïncidé avec les week-ends que l'année d'avant, ce qui a plus que compensé la diminution de 0,3% de la durée effective de travail hebdomadaire par emploi, précise l'OFS.

Ce sont les salariés du secteur primaire qui ont accompli la charge de travail hebdomadaire la plus élevée, avec 44 heures et 48 minutes par semaine. Suivent les activités financières et d'assurances avec 41 heures et 57 minutes.

Sept minutes en plus

Entre 2011 et 2015, la durée du temps de travail hebdomadaire des salariés à plein temps a diminué de 7 minutes, pour s'établir à 41 heures et 17 minutes. Au cours de ces cinq années, le nombre de semaines de vacances a pour sa part augmenté de 0,4 jour, à 5,15 semaines.

Les salariés âgés de 20 à 49 ans sont les bien moins lotis, avec 4,94 semaines de vacances, contre 5,35 semaines pour les 15-19 ans et 5,61 semaines pour les 50-64 ans.

En 2015, le nombre des emplois à temps partiel a augmenté de 2,6%. Le nombre total d'heures travaillées dans ce cadre ont dès lors progressé de 4%, tandis que la durée annuelle effective par emploi a pris 1,4%.

Plus d'absences

Chez les salariés à plein temps, le taux des heures supplémentaires s'est accru de 2,3%. Les heures d'absence se sont étoffées de 3,8%. Les absences pour raison de santé (maladie ou accident) ont représenté la part la plus importante (77%) du volume annuel d'absences des salariés. Elles sont suivies des congés maternité (9%) et des congés pour services militaire ou civil (8%).

Le taux d'absence pour raison de santé des salariés à plein temps s'est élevé à 2,9% en 2015. Le taux le plus faible (2,1%) a été constaté dans la branche 'Information et communication', celui le plus élevé dans la branche 'santé humaine et action sociale' (3,7%).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.