Le vignoble en terrasses de Sion sera sauvegardé

Le vignoble en terrasses de Sion sera sauvegardé

Photo: Keystone

Le canton du Valais contribue à la sauvegarde du vignoble en terrasses de Sion. Une première étape de travaux, pour remettre en état des tronçons de murs en pierres sèches, débutera après les vendanges de cette année.

Les travaux se concentrent sur la partie la plus spectaculaire du vignoble de Sion. Le coût total de cette première partie est évalué à 1,3 million de francs. L'assainissement va toucher 1270 mètres carrés de murs en pierres sèches, dont une moitié d'une hauteur dépassant les trois mètres, communique mardi l'Etat du Valais.

Le canton et la Confédération contribuent au financement pour près de moitié. La ville de Sion prend à sa charge le solde et assume la fonction de maître d'ouvrage. Le vignoble du chef-lieu valaisan s'étend sur 375 hectares et compte 60 kilomètres de murs en pierres sèches.

Effort de sauvegarde

La remise en état globale coûtera 23 millions de francs. Ce montant englobe également un assainissement du réseau d'irrigation et la rénovation de voies d'accès. L'implication du canton s'inscrit dans la continuité de sa politique de sauvegarde des vignes en terrasses et des murs en pierres sèches.

Le manque de moyens financier, les réfections antérieures avec des matériaux divers, la perte de savoir-faire contribuent à l'abandon progressif de ces surfaces viticoles. Or le canton estime que ce type de vignoble fait partie des biens culturels du Valais, de valeurs paysagères et de substance socio-culturelle menacées.

D'autres vignobles bénéficient également de l'appui financier du canton. Des projets sont en cours dans huit communes entre Martigny et Visperterminen.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.