Le taux de chômage atteint 2% dans le secteur bancaire suisse

Le taux de chômage atteint 2% dans le secteur bancaire suisse

Photo: Keystone

Le chômage dans le secteur bancaire suisse s'affiche en légère hausse pour la première fois depuis plus d'un an. Au troisième trimestre, le taux de la branche est remonté de 0,1 point de pourcentage pour s'inscrire à 2%. Dans la région lémanique, il atteint 3,3%.

La progression reste marginale, estime mardi l'association patronale Employeurs Banques dans son dernier 'Moniteur'. A l'exception des cantons lémaniques, le chômage de la branche reste bien en deçà de la moyenne nationale de 3,2%.

Le secteur bancaire recensait, en moyenne, 2467 chômeurs inscrits au 3e trimestre. La région lémanique en comptait 847, Zurich 803. En comparaison, la Suisse du Nord-Ouest répertoriait 262 chercheurs d'emploi pour la période de juillet à fin septembre et le Plateau 192. A lui seul, le Tessin en dénombrait 113.

Marché équilibré

Le marché du travail sectoriel s'avère globalement très équilibré, souligne Employeurs Banques. L'emploi avoisinait 104'100 équivalents plein temps, selon les derniers chiffres livrés par l'Office fédéral de la statistique (OFS), mais portant encore sur le deuxième trimestre.

Entre le 2e et le 3e trimestre 2016, le nombre de postes à pourvoir dans la banque est demeuré stable, à 2485 unités. Soit un taux de vacance correspondant de 2% en moyenne à l'échelle du pays. La plus forte demande en personnel concernait l'informatique et les technologies de l'information.

Toutes les régions germanophones comptaient au 3e trimestre davantage de postes libres dans la banque que de sans-emploi. La Suisse centrale offrait même 2,5 places par chômeur inscrit. Le rapport s'inverse dans la région lémanique, avec seulement 350 postes vacants.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.