Le référendum contre la réforme des entreprises III devrait aboutir

Le référendum contre la réforme des entreprises III devrait aboutir

Photo: Keystone

Le peuple se prononcera selon toute vraisemblance sur la 3e réforme de l'imposition des entreprises adoptée par le Parlement en juin dernier. Le comité référendaire a annoncé lundi avoir récolté plus de 60'000 signatures un mois avant la fin du délai de récolte.

L'alliance constituée du PS, des Verts, de la Jeunesse socialiste, des Jeunes Verts, des syndicats et d'Attac considère ce projet 'délibérément opaque'. 'Les conséquences financières sont gigantesques, de l'ordre d'au minimum 2,7 milliards de francs à cause des niches fiscales, mais cela pourrait coûter bien plus cher', estime le comité référendaire.

Selon lui, les cantons vont perdre des centaines de millions, à peine compensés par la Confédération. Les villes et les communes seront encore plus perdantes, car aucune compensation n'a été prévue pour elles. Au final, ce seront les contribuables qui casqueront via des augmentations d'impôts, de nouvelles taxes et la diminution de prestations publiques.

Votation en février 2017

Le comité n'a pas encore déposé son référendum, mais va finaliser ces prochaines semaines la phase de récolte de signatures. Le délai échoit le 6 octobre. La votation sera probablement planifiée pour le 12 février.

La réforme des entreprises III a été lancée sous la pression de l'OCDE et de l'UE. Elle vise à remplacer par des allègements fiscaux pour toutes les entreprises les statuts spéciaux décriés au niveau international. Ces derniers devraient disparaître dès 2019. Tout le débat a tourné autour de l'ampleur des pertes fiscales. Pour le ministre des finances Ueli Maurer, le projet est jugé équilibré.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.