Le ralentissement de la dynamique industrielle s'est stabilisé

Le ralentissement de la dynamique industrielle s'est stabilisé

Photo: Keystone

Le ralentissement de la dynamique industrielle consécutif à l'abandon du taux plancher entre le franc et l'euro en janvier dernier s'est stabilisé en avril. L'indice PMI a stagné à 47,9 points en avril. Mais la morosité persiste en matière d'emploi et de commandes.

Après une très légère embellie en mars (+0,6 point), l'indice des directeurs d'achat (PMI) a achevé le mois sous revue en dessous du seuil de croissance de 50 points, précisent lundi Credit Suisse et procure.ch. Pour mémoire, l'indicateur avait reculé de 1 point en février, après une chute de 5,3 points en janvier.

Depuis l'abandon le 15 janvier dernier par la Banque nationale suisse (BNS) du taux plancher de 1,20 franc pour un euro, l'indice PMI évolue ainsi autour des 48 points. Si cette valeur reflète une activité décroissante de l'industrie, une récession économique semble peu vraisemblable, jugent Credit Suisse et procure.ch.

Depuis 1995, des PMI moyens de 48 points ont toujours été suivis de croissances du produit intérieur brut (PIB), à quatre exceptions près. Toutefois, l'indice d'avril recense deux bémols. D'une part les commandes se sont affaiblies, l'indicateur correspondant cédant 1,3 point.

D'autre part, à l'image du mois précédent, la composante emploi de l'indicateur a poursuivi son déclin, s'affichant à son niveau le plus bas depuis la crise financière en 2009. Alors que les réductions d'effectifs se sont accélérées, le nombre d'employés touchés par les mesures de chômage partiel devrait se hisser entre 20 et 30'000 ces prochains mois.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.