Le président tunisien décrète l'état d'urgence dans son pays

Le président tunisien décrète l'état d'urgence dans son pays

Photo: Keystone

Le chef de l'Etat tunisien Béji Caïd Essebsi a décrété samedi l'état d'urgence dans tout le pays. Le président a pris cette décision après l'attentat sanglant qui a tué 38 touristes il y a huit jours dans un hôtel en bord de mer.

L'état d'urgence renforce à titre temporaire les pouvoirs de l'armée et des forces de sécurité tout en restreignant le droit de rassemblement sur la voie publique. Il avait été levé en Tunisie en mars 2014, après avoir été sans cesse renouvelé depuis janvier 2011 et la fuite du président Zine El Abidine Ben Ali, dans la foulée du soulèvement qui avait lancé 'le Printemps arabe'.

La Tunisie, qui fait face depuis sa révolution à une progression de la mouvance djihadiste, responsable de la mort de dizaines de policiers et de militaires, a été frappée par deux attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) en l'espace de trois mois.

Cinquante-neuf touristes étrangers y ont péri: 21 au musée du Bardo, à Tunis, en mars dernier, et 38 dans un hôtel en bord de mer à Port El Kantaoui le 26 juin. L'auteur de cette dernière attaque a été abattu. Jeudi, le gouvernement a annoncé l'arrestation de 12 personnes soupçonnées d'être liées à cet attentat, précisant que deux autres suspects étaient encore recherchés.

Dans une interview vendredi à la BBC, le premier ministre Habib Essid a reconnu que la police avait été trop lente lors de l'attentat de Port El Kantaoui, premier aveu officiel de défaillances sécuritaires.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.