Le président Hollande parlera du changement climatique

Le président Hollande parlera du changement climatique

Photo: Keystone

Le directeur général de l'OIT a ouvert lundi à Genève la conférence internationale du travail en lançant un appel à faire progresser la justice sociale. Le président français François Hollande y participera le 11 juin.

'Nous sommes confrontés à des défis formidables, à des changements sans précédent du monde du travail par leur vitesse et leur ampleur', a affirmé le directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT) Guy Ryder en ouvrant les débats. La conférence réunit quelque 4000 délégués de 185 pays jusqu'au 13 juin à Genève.

La délégation suisse est dirigée par le chef de la Direction du travail au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) Boris Zürcher, celle des employeurs par le directeur général de la Fédération des entreprises romandes Blaise Matthey et celle des travailleurs par Luca Cirigliano, secrétaire central de l'Union syndicale suisse (USS).

Plus de la moitié des travailleurs

Le directeur général de l'OIT a invité les délégués à faire progresser les droits sociaux dans l'économie informelle. La conférence doit débattre d'un projet de norme pour faciliter le passage des emplois informels à des emplois décents.

'Près de la moitié des travailleurs dans le monde sont employés dans l'économie informelle', a souligné Guy Ryder. 'Notre organisation ne sera pas crédible si elle ne traite pas des conditions de ces travailleurs', a déclaré l'ex-syndicaliste britannique.

Selon un rapport publié le 18 mai par l'OIT, seulement un quart des travailleurs dans le monde dispose d'un emploi stable, avec un contrat à durée indéterminée. La conférence doit également se pencher sur la contribution des petites et moyennes entreprises.

Proposition du centenaire

Le patron de l'OIT a proposé de faire du centenaire de l'organisation, en 2019, une occasion de débattre du futur du travail dans le monde. Il a souhaité la création d'une commission pour plancher sur ce sujet avec l'adoption en 2019 d'une Déclaration.

Le patron de l'OIT a aussi soumis aux délégués un budget de 800 millions de dollars pour les deux années 2016 et 2017. Il a exprimé sa volonté de poursuivre sur la voie de la réforme de l'organisation en améliorant son efficacité et son utilité.

Un débat est organisé par l'OIT le 11 juin sur le changement climatique. A cette occasion, le président français François Hollande participera à la conférence avec les présidents du Ghana John Dramani Mahama et du Panama Juan Carlos Varela ainsi que le Prix Nobel de la Paix 2014 Kailash Satyarthi.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.