Le patron de Swatch Group Nick Hayek a touché 7,46 millions en 2014

Swatch continue de miser sur la montre connectée

Photo: Keystone

Swatch Group entend poursuivre sa stratégie dans le contexte d'emballement causé par la montre connectée. Le groupe horloger estime, par la voix de son directeur général Nick Hayek, disposer d'un immense savoir-faire dans les domaines de la miniaturisation électronique et de l'autonomie des batteries.

'Nous ne sommes pas une compagnie spécialisée dans l'électronique grand public', a indiqué Nick Hayek jeudi à Corgémont (BE), dans les locaux du siège de Swiss Timing (chronométrage sportif). Et la montre, le coeur de métier du groupe, présente une surface trop limitée pour vouloir y intégrer l'équivalent d'un Smartphone, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse dominée par la montre connectée, trois jours après la présentation de l'Apple Watch qu'Apple lancera sur le marché à fin avril.

Autonomie des batteries

Nick Hayek a remercié au passage le groupe informatique américain 'd'ouvrir le marché, de créer une nouvelle opportunité'. Le directeur général de Swatch Group a rejeté l'idée assez répandue selon laquelle l'horlogerie suisse se serait endormie avant d'apporter une réponse à la menace constituée par l'Apple Watch.

Selon lui, l'autonomie des batteries jouera un rôle central dans l'évolution du marché. Et dans ce domaine, Swatch Group estime jouir de plusieurs coups d'avance, avec son savoir-faire dans l'électronique et, en particulier, les piles.

A court terme, Swatch Group amènera sa Swatch Touch Zero One multifonctionnelle dès cet été. La montre, dans la gamme de la marque Swatch, intégrera les connaissances du groupe horloger avec une batterie offrant neuf mois au moins d'autonomie.

Le salaire du patron

Par ailleurs, Nick Hayek a perçu en 2014 une rémunération totale de 7,46 millions de francs, contre 7,5 millions l'année précédente. A son salaire de base de 1,5 million de francs s'ajoutent des bonus, des options sur actions et d'autres rémunérations.

L'enveloppe totale de l'ensemble de la direction générale de Swatch Group atteint 42,1 millions de francs, contre 43,2 millions un an plus tôt. Les six membres du conseil d'administration ont pour leur part touché 5,65 millions. Sa présidente Nayla Hayek a perçu à elle seule 4,91 millions, indique le rapport annuel publié jeudi.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.