Le nombre de frontaliers en hausse de 3,1% l'an passé en Suisse

Le nombre de frontaliers en hausse de 3,1% l'an passé en Suisse

Photo: Keystone

La croissance du nombre de frontaliers en 2014 a été la plus faible des cinq dernières années. Au total, 287'100 étrangers travaillaient en Suisse fin décembre, soit une hausse annuelle de 3,1%.

Cette augmentation représente 8600 personnes de plus, selon les données publiées lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). En 2013, la hausse était de 3,8%.

Les hommes constituent 64,2% des frontaliers, contre 35,8% pour les femmes. Une grosse moitié des travailleurs étrangers est domiciliée en France, un petit quart en Italie et un cinquième en Allemagne.

Un peu plus d'un tiers de cette main-d'oeuvre travaille en région lémanique, soit presque 100'000 personnes. Un quart exerce dans la Suisse du Nord-Ouest et un cinquième au Tessin.

Le Tessin enregistre toutefois à nouveau la proportion la plus forte de frontaliers par rapport à l'ensemble des travailleurs (26,2%). Dans les autres zones, seul un actif occupé sur dix est un frontalier.

Services en progression

Les frontaliers exercent plus souvent des professions moins qualifiées: 18,3% ont une 'profession élémentaire' tandis que cette part est de 3,8% pour le reste de la population active. Ils sont moins représentés dans les métiers intellectuels et scientifiques, avec un taux de 11,7% contre 25,1% pour les autres actifs.

Près de 62% travaillent dans les services, 37,4% dans l'industrie et 0,7% dans l'agriculture. Ainsi, ils exercent plus souvent que la moyenne leur activité dans l'industrie, puisque la part de l'ensemble des actifs occupés dans ce secteur est seulement de 22,1%. Mais sur les cinq dernières années, le nombre de frontaliers dans le secteur secondaire a tout de même reculé au profit du tertiaire.

Au final, sur cette période de cinq ans, le nombre de frontaliers a augmenté de 29,6%. Pendant ce temps, le nombre total d'actifs occupés a grimpé de 9,9% à 5,008 millions.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.