Le dollar atteint la parité avec le franc

Le dollar atteint la parité avec le franc

Photo: Keystone

Le dollar a atteint la parité avec le franc. Dans le même temps, la devise helvétique se raffermissait face à l'euro. La barre de un franc pour un dollar a été franchie à 09h00 mercredi. Vers 14h00, le billet vert valait 1,0067 franc.

La devise helvétique se renforçait en revanche à nouveau face à la monnaie unique européenne. Vers 14h00, un euro valait 1,06599 franc, alors que le cours était encore au-dessus de 1,07 franc mardi en fin d'après-midi.

La devise européenne a aussi poursuivi sa chute face au dollar. Celle-ci s'est accélérée lundi après le lancement de rachats de dette privée et publique de la Banque centrale européenne (BCE). Un programme qui accentue encore la divergence de politique monétaire avec la Réserve fédérale américaine (Fed), qui tend à s'affermir.

Vers 14h00, la monnaie unique valait 1,0590 dollar, contre 1,0698 dollar la veille à 22h00. Les analystes s'attendent à ce que l'euro atteigne la parité avec le dollar, avant de rebondir.

Athènes dans le radar

Le programme de la BCE, qui couvrira plus de 1100 milliards d'euros d'actifs à raison de 60 milliards par mois, doit relancer l'inflation et soutenir l'économie. Mais comme il se traduit par des injections de liquidités dans le système financier de la zone euro, il a pour effet collatéral de diluer la valeur de la monnaie unique.

Parallèlement à cela, les investisseurs continuent de surveiller l'évolution de la situation en Grèce. Athènes et ses créanciers, qui sont à bout de patience, doivent plancher ce mercredi sur les réformes à mener dans le pays. Une condition sine qua non pour que la Grèce obtienne l'argent dont elle a cruellement besoin pour éviter l'asphyxie.

Les dettes souveraines en zone euro, et en premier lieu en Grèce, restent source d'inquiétudes. Tant qu'elles le resteront, 'des doutes sur la pérennité de l'euro demeureront' et les investisseurs continueront d'être peu enclins à conserver ou acheter de la monnaie unique, prévenait Olle Holmgren, analyste chez SEB.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.