Le canton du Valais consultera avant de décider

Le canton du Valais consultera avant de décider

Photo: Keystone

Le canton du Valais consultera à l'avenir tous les milieux concernés avant de décider de zones de tranquillité pour la faune. Il a mis en place une plate-forme d'échange dont les membres se réuniront régulièrement.

L'objectif de la démarche est de responsabiliser les adeptes des sports d'hiver, communique lundi l'Etat du Valais. Ils doivent adopter un comportement qui permet à la faune de survivre à la période hivernale et aux forêts de protection de se renouveler.

L'option prise par l'Etat du Valais réjouit les guides de montagne. Avec le Club Alpin Suisse (CAS), ils s'étaient opposés en 2013 à deux zones de tranquillité proches de domaines skiables valaisans. Ils ont été déboutés en mars dernier par le Tribunal fédéral qui ne leur a pas reconnu la qualité de recourir.

Le débat a eu lieu

La procédure judiciaire avait aussi pour but de créer le débat. Les guides ont été entendus, confie lundi à l'ats le président de l'association suisse des guides de montagne Pierre Mathey. Il y avait un déficit d'information vis-à-vis des professionnels. Il est comblé avec la création de cette plate-forme.

Les représentants des services cantonaux, des guides de montagne, des accompagnateurs en montagne et du CAS se réuniront chaque année pour faire le point après la saison. Ils conviendront des actions pour informer le public et aussi d'éventuelles modifications des zones de tranquillité.

Pour la saison hivernale 2015-2016, les zones sont identiques à la saison précédente, précise M. Mathey. Il y en a près de 140 qui sont non contraignantes. Les skieurs sont invités par des panneaux à adopter un comportement responsable en respectant certaines règles.

Les zones rouges, strictement interdites hors des itinéraires indiqués, sont au nombre de treize, dont sept à proximité de domaines skiables. Les skieurs qui s'y aventurent risquent une amende.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.