Le bénéfice de Vetropack a reculé en 2014

Le bénéfice de Vetropack a reculé en 2014

Photo: Keystone

En raison d'une situation économique qualifiée de difficile, Vetropack a vu l'an dernier son bénéfice net fléchir d'un huitième par rapport à 2013, à 49,2 millions de francs. Le chiffre d'affaires du fabricant de bouteilles et récipients en verre est en baisse.

Corrigées des effets de change, les ventes se sont toutefois accrues de 4,2% en monnaies locales, souligne mardi Vetropack dans un communiqué. En volume, le groupe, dont la holding est établie à Bülach (ZH), a écoulé 4,55 milliards d'unités de verre d'emballage, soit 4,5% de plus qu'en 2013.

Les marchés indigènes ont représenté 56,5% de ces volumes, une part en contraction 5,4 points de pourcentage. L'entier de la production en 2014 a porté sur 1,24 million de tonnes, contre 1,28 million précédemment, précise le communiqué de la multinationale qui possède une usine à St-Prex (VD).

Crise ukrainienne

Le recul s’explique par des arrêts de production planifiés liés à des travaux de réparation ainsi qu’à une réduction ciblée des stocks. Dans l’usine tchèque, un bassin de fusion a été remplacé par un bassin de type régénératif, caractérisé par une efficacité énergétique accrue.

Vetropack a par ailleurs subi le contrecoup de la crise politique et économique qui frappe durement l'Ukraine, avec un conflit armé dans l'est du pays. La filiale locale, JSC Vetropack Gostomel, a du coup volontairement limité sa production pour diminuer les stocks.

De son côté, le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) du groupe a diminué d'un sixième sur un an pour atteindre 49,1 millions de francs, pour une marge de 8,1% (-1,6 point). L'évolution reflète des ajustements de valeurs sur les placements, les produits finis, les pièces de rechange et les stocks.

De gros investissements

Vetropack a consenti de gros efforts en matière d'investissement de rénovation et de modernisation l'an passé. Le groupe a accru les montants y relatifs de près de 20 millions d'un exercice sur l'autre, à 74,3 millions de francs. 'Tous les bassins de fusion sont désormais à la pointe de la technique', assure-t-il.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.