Le KOF un peu plus optimiste, malgré la récession au 2e trimestre

Le KOF un peu plus optimiste, malgré la récession au 2e trimestre

Photo: Keystone

Si l'économie suisse n'échappera pas à une phase récessive à l'issue du 2e trimestre, le KOF se veut un peu plus optimiste qu'en mars dernier quant à l'évolution de la conjoncture. L'institut zurichois table désormais sur une croissance du PIB de 0,4% en 2015.

La brève phase récessive de l'économie helvétique, soit deux trimestres consécutifs d'affaiblissement du produit intérieur brut (PIB), sera surmontée en deuxième partie d'année, indique vendredi dans ses prévisions d'été le centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Pour mémoire, en mars dernier, les chercheurs zurichois tablaient sur une croissance de 0,2% pour l'ensemble de l'année.

Par rapport au mois de mars, l'environnement international, tout particulièrement du côté des pays de l'Union européenne - premier partenaire commercial de la Suisse - se présente désormais sous un jour plus favorable pour l'économie suisse, note le KOF. En revanche, l'évolution semble moins favorable pour les autres régions.

En parallèle, la Suisse continuera de souffrir des effets de l'abolition à mi-janvier par la Banque nationale suisse (BNS) du taux plancher liant le franc à l'euro. En conséquence, la production helvétique devrait, comme attendu en mars dernier, fléchir au 2e trimestre par rapport aux trois premiers mois de l'année.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.