Le Grand Conseil renonce à une commission d'enquête parlementaire

Le Grand Conseil renonce à une commission d'enquête  parlementaire

Photo: Keystone

Le Grand Conseil valaisan a refusé vendredi de créer une commission d'enquête parlementaire (CEP) pour se pencher sur le volet fiscal de l'affaire Giroud. Les députés ont estimé que le rapport rendu par la commission de gestion donne toutes les réponses nécessaires.

La motion du PDC demandant la création d'une commission d'enquête parlementaire avait été traitée une première fois en juin 2014 par le Grand Conseil. Elle visait à faire toute la lumière sur la gestion du dossier Giroud par l'administration cantonale et ses responsables.

Le plénum n'avait alors pas combattu la motion mais le PDC avait proposé d'attendre le rapport de la Commission de gestion (Cogest) avant de décider de son bien-fondé. Vendredi, le PDC a souhaité maintenir sa motion afin que le plénum puisse s'exprimer.

Au final, la création d'une CEP a été refusée par 85 voix contre zéro. Le PDC a indiqué qu'il était contre une CEP, mais s'est toutefois abstenu lors du vote.

Députés satisfaits

Avant de se prononcer sur l'éventuelle création d'une CEP, le Grand Conseil s'est exprimé sur le rapport de la Cogest. Ce dernier a été rendu public en janvier 2015.

Tous les partis ont salué l'excellence du travail effectué par la commission. Ils ont accueilli avec soulagement ses conclusions, à savoir que le service cantonal des contributions a agi correctement et est exempt de reproche dans cette affaire.

Rien à reprocher non plus au chef du département des finances Maurice Tornay, si ce n'est une mauvaise communication. Jean-Michel Cina, président du gouvernement, s'est dit également satisfait des conclusions du rapport de la cogest.

Les députés attendent maintenant les résultats de l'enquête de Dick Marty. Elu procureur extraordinaire par le parlement valaisan, l'ancien conseiller aux Etats tessinois doit instruire une dénonciation pour abus d'autorité et gestion déloyale des intérêts publics. Elle vise Maurice Tornay, le procureur général et le chef du service cantonal des contributions.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.