Le « Cheval Blanc » de Peter Knogl passe à trois étoiles au Michelin

Le

Photo: Keystone

La Suisse dispose désormais d'une troisième enseigne gastronomique décorée des trois étoiles maximales par le prestigieux guide Michelin. Le 'Cheval Blanc', dirigé par le chef allemand Peter Knogl au sein de l'hôtel bâlois des 'Trois Rois', rejoint ce club très fermé.

En attribuant la note suprême au restaurant de l'hôtel de luxe, sis sur la rive gauche du Rhin à Bâle, le Michelin récompense une cuisine 'classique', assortie 'd'idées raffinées' et 'pleines de saveur', écrit mercredi l'éditeur du guide. L'édition suisse 2016 du Michelin salue l''évolution permanente' du travail de Peter Knogl, cuisinier-chef du 'Cheval Blanc' depuis 2007.

Son restaurant fait à présent partie de la centaine d'adresses honorées des trois étoiles dans le monde entier. Les deux restaurants suisses faisant jusque-là partie de ce cercle se maintiennent au sommet. Il s'agit de l'Hôtel de Ville, de Benoît Violier - successeur de feu Philippe Rochat - à Crissier (VD) et du 'Schauenstein', d'Andreas Caminada à Fürstenau (GR).

Les 18 restaurants suisses récompensés l'an dernier de deux étoiles ont eux aussi gardé leur distinction. Au total, 116 adresses helvétiques ont reçu une à trois étoiles, soit un restaurant de moins que l'an dernier. La Suisse reste toutefois le pays comptant le plus d'étoiles Michelin par habitant.

GaultMillau Suisse avait nommé Peter Knogl cuisinier de l'année 2015. Le chef allemand figure depuis cette année dans le club exclusif des 19 points sur 20 de ce guide, en compagnie de Benoît Violier (Crissier/VD) , Bernard Ravet (Vufflens-le-Château/VD), Philippe Chevrier (Satigny/GE), Didier de Courten (Sierre/VS), Andreas Caminada (Fürstenau/GR) et André Jaeger (Schaffhouse).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.