Lausanne: le m2 passe à la vitesse supérieure

Lausanne: le m2 passe à la vitesse supérieure

Photo: Keystone

Le m2 ira plus vite d'ici Noël à Lausanne. L'amélioration des performances du système automatique permettra d'augmenter la vitesse sur certains tronçons et d'optimiser l'approche des rames en station. Le temps de parcours Ouchy-Croisettes passera de 21 à 19 minutes.

Grâce à un gros programme de requalification des automatismes actuellement en test, les transports publics de la région lausannoise (tl) seront en mesure d'augmenter la capacité du métro m2, a expliqué mardi son directeur général adjoint Marc Badoux devant la presse. L'objectif ? Absorber des voyageurs toujours plus nombreux. Ils sont aujourd'hui plus 28, 2 millions par an à emprunter ce moyen de transport.

Aller plus vite et être plus précis lors de l'arrivée en station permettra de gagner des secondes précieuses et de renforcer la fréquence. Le temps d'attente en sera réduit pour les clients. Il passera de 2 minutes 30 à 2 mn 25 sur le tronçon central Lausanne-Gare-Sallaz (petite boucle) et de 5 minutes à 4 mn 45 sur le reste de la ligne, a souligné M. Badoux.

De la marge

'On connaît très bien le système. Dans certains endroits, on a de la marge, on peut se permettre d'aller un peu plus vite sans dépasser la vitesse maximale de 60 km/h, a déclaré Javier Rubio Bellod, chef du projet. C'est le cas notamment entre les stations Fourmi et la Sallaz. Pour l'usager, les sensations ne seront pas très différentes.

'Les arrêts seront plus francs. Aujourd'hui, on est à plus ou moins 50 centimètres, on sera à plus ou moins 10-15 cm', a relevé M. Badoux. 'Quand on arrive à la gare, on se va se hâter un peu plus vite', a-t-il illustré. Le comportement des rames ressemblera à celui des autres métros des grandes villes.

Trois nouvelles rames

Les tl planchent depuis plus de deux ans sur ce projet avec leur fournisseur Alstom. Cette nouvelle étape dans le développement du m2 sera perceptible vers la fin de l'année. Elle permettra d'intégrer trois nouveaux trains actuellement en cours de construction dans l'usine d'Alstom à Valenciennes (F).

Financées par le canton, ces rames identiques à leurs quinze grandes soeurs devraient être livrées au garage-atelier de Vennes en été 2017 pour une mise en service en 2018, a précisé M. Rubio Bellod.

Cette augmentation de la flotte permettra un gain de capacité de transport de 20% par rapport à 2014, c'est considérable, a-t-il souligné. La fréquence pourrait passer à 2 minutes 05 entre Lausanne-Gare et Sallaz.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.