La route est bien plus chère que le rail pour acheminer des biens

La route est bien plus chère que le rail pour acheminer des biens

Photo: Keystone

Le trafic de marchandises par voie routière coûte trois fois plus cher que par voie ferroviaire, selon OFS. Mais la Confédération estime que ces deux modes de transport ne sont pas comparables.

Le coût du transport de marchandises par le rail s'élève en moyenne à 18,5 centimes par tonne au kilomètre, contre 55 centimes pour le trafic routier lourd, selon les résultats du rapport de l'Office fédéral de la statistique (OFS) sur les coûts et le financement des transports en 2010.

Le coût du fret ferroviaire est ainsi faible sur des distances moyennes à longues. Pour l'OFS, ces coûts kilométriques moyens ne peuvent pas être comparés: le rail et la route sont des modes de transport complémentaires.

Le camion pour les trajets internes

Devant la presse à Berne mardi, le chef de division de l'OFS Marc Gindraux a expliqué pourquoi un type de transport ne peut pas être substitué à un autre. Le rail permet généralement d'acheminer les marchandises sur de longues distances, tandis que les camions acheminent la marchandise jusqu'à leur destination finale sur un nombre de kilomètres plus restreint. Une dernière étape que les trains ne peuvent souvent pas réaliser.

Deux tiers du trafic de marchandises par le rail empruntent l'axe nord-sud (58%), 30% s'effectue à l'intérieur de la Suisse et 12% concerne l'import-export entre la Suisse et ses voisins. Le transport par camions, lui, se constitue à plus de deux tiers de trajet interne (62%), contre 15% de transit et 23% d'import-export.

Débat politique

La publication de ces chiffres intervient alors que plusieurs objets sont traités par les Chambres parlementaires. Il s'agit notamment du financement des transports (fonds pour la route FORTA), ainsi que de la réforme visant à augmenter le nombre de plateformes permettant le transfert des marchandises de la route au rail.

Par ailleurs, l'initiative des Alpes, adoptée en votation en 1994, veut diminuer le trafic de poids lourds au profit du rail. Elle fait pression sur Berne pour que son texte soit appliqué. L'organisation avait déclaré lors de son bilan annuel le 24 février que la Confédération violait la constitution.

L'initiative des Alpes s'oppose également au second tube autoroutier du Gothard, annoncé par le Conseil fédéral en 2012. Le référendum contre la nouvelle galerie vient d'aboutir et l'objet sera voté l'année prochaine.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.