La presse suisse sacrifie à la tradition des poissons d'avril

La presse suisse sacrifie à la tradition des poissons d'avril

Photo: Keystone

En ce mercredi 1er avril, la presse suisse a sacrifié à la tradition des poissons plus ou moins gros, à débusquer par ses lecteurs plus ou moins perspicaces. Petit florilège - non exhaustif - des prises capturées dans les filets des pêcheurs de l'ats.

Alerte au crapaud à Genève: une espèce protégée s'est implantée dans une mare sur le site d'Artamis, prévu pour la construction d'un écoquartier, fait savoir la 'Tribune de Genève'. Résultat: la construction d'un immeuble d'une centaine de logements et celle d'un parking sont bloquées.

Gare aux 'prunes': la police vaudoise va poster dès à présent des drones au-dessus des autoroutes et des lacs pour observer automobilistes et navigateurs, indique '24 heures'. Elle espère que ces engins volants vont l'aider à distribuer un nombre plus élevé d'amendes, notamment pour excès de vitesse ou distances de sécurité non respectées entre les véhicules.

Les pandores de Nyon (VD) font aussi preuve de créativité, selon 'La Côte': ils envisagent de former des agents pour qu'ils puissent patrouiller à cheval. Face aux problèmes de circulation importants qui perturbent la ville, cette nouvelle brigade pourrait rallier rapidement les différents quartiers grâce aux sentiers prévus dans le cadre de la mobilité douce.

Marignan en... 1513

Le 'Tages-Anzeiger' sort de son chapeau une découverte explosive: la bataille de Marignan (I) n'aurait pas eu lieu en 1515, mais en 1513, selon des investigations de chercheurs des Universités de Zurich et de Milan, basées sur une nouvelle méthode de datation appliquée sur des ossements. Conséquence directe: la cérémonie de commémoration prévue en septembre doit être annulée.

'Der Matin' annonce pour sa part à ses lecteurs que leur journal va devenir progressivement bilingue, avec d'abord certains en-têtes et brèves en allemand, comme dans l'édition du jour, puis de plus en plus d'articles. Pourquoi? 'Pour faire plaisir aux germanophones qui vivent chez nous et, surtout, pour raviver chez les Romands la mémoire des nombreuses heures d'apprentissage de l'allemand'.

Les tours fleurissent

La folie des grandeurs touche 'L'Express', mais au sens propre. Le journal annonce la possible construction à Neuchâtel d'une tour de 97 mètres et 18 étages au-dessus du parking du Seyon, qui abriterait salles de réunion et logements de luxe. De quoi redessiner complètement le visage du centre-ville.

L'édifice fait toutefois pâle figure par rapport aux ambitions grisonnes: pour répondre au projet de tour de 381 mètres envisagé à Vals, le chef-lieu Coire devrait en ériger une de 400 mètres, relate la 'Südostschweiz'.

Histoire de bâtiment aussi dans 'Le Quotidien jurassien', qui révèle que le HC Bienne jouera la première partie de sa saison 2015/2016 à la patinoire de Porrentruy (JU), en raison de retards imprévus dans l'ouverture des nouveaux stades de Bienne. Des autocollants 'Ici c'est Bienne!' sont distribués ce mercredi par le club seelandais à la patinoire ajoulote. Quant au HC Ajoie, il sera contraint de jouer ses matches à 14h30.

U2 et Rihanna pour quatre thunes

La radio Lausanne FM annonce pour sa part un festival d'adieu pour le stade de la Pontaise, appelé à disparaître. Cet été, l'événement proposera des concerts de U2, Coldplay, Rihanna et Alain Morisod, pour la modique somme de 20 francs, la ville de Lausanne renonçant à la taxe sur les spectacles.

Du spectacle aussi aux Abattoirs à La Chaux-de-Fonds, où l'artiste adepte de la nudité Milo Moiré pondra samedi des oeufs de Pâques inhabituels, sortant de son vagin, d'après 'L'Impartial'. Quant au 'Nouvelliste', il dévoile que la viande de la prochaine reine de la race d'Hérens pourra être dégustée en août lors de la commémoration du bicentenaire de l'entrée du Valais dans la Confédération.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.