La gauche lance deux initiatives pour du logement bon marché

La gauche lance deux initiatives pour du logement bon marché

Photo: Keystone

A Genève, la gauche lance deux initiatives coordonnées pour garantir la construction de logements locatifs bon marché et de coopératives d'habitation en zone de développement. Elle a quatre mois pour récolter 7403 signatures.

Le premier texte modifie la loi générale sur les zones de développement (LGZD) en révisant les catégories de logements constructibles. Elle fixe un minimum de 80% de logements destinés à la location, soit 30% d'habitations bon marché (HBM), 20% de logements d'utilité publique (LUP) et 30% en loyer libre. Les 20% de logements restants peuvent être de la propriété par étage (PPE) ou autre.

De plus, au moins la moitié de l'ensemble des logements réalisés dans ces zones devra l'être par des maîtres d'ouvrage sans but lucratif, comme des coopératives d'habitation. Cette mesure doit permettre de mettre un frein à la spéculation, a relevé lundi devant les médias la présidente des Verts Lisa Mazzone.

Quant à la seconde initiative, elle introduit un nouvel article stipulant qu'en période de pénurie de logements, les terrains déclassés pour du logement ne peuvent l'être qu'en zone de développement. Il s'agit d'éviter que la majorité de droite du Grand Conseil ou du gouvernement ne contourne la LGZD en déclassant en zone ordinaire qui, elle, n'est pas soumise à un contrôle de l'Etat.

Un front uni

Pour Carole-Anne Kast, présidente du PS, ces textes équilibrés vont servir toutes les catégories de la population. Ils permettent de corriger la situation actuelle. Près de la moitié des nouveaux logements construits ces dix dernières années ont été des PPE ou des villas individuelles.

Ces deux initiatives sont lancées par l'Alternative genevoise - PS, Verts et Ensemble à Gauche - avec le soutien des syndicats, de coopératives d'habitation et d'associations de quartier. La gauche unie entend ainsi 'reprendre la main face aux attaques répétées de la droite, notamment du député MCG Ronald Zacharias, et imposer une autre vision du logement', a précisé Pablo Cruchon, de SolidaritéS.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.