La direction de Richemont a vu sa rémunération baisser en 2015

La direction de Richemont a vu sa rémunération baisser en 2015

Photo: Keystone

La direction du groupe de luxe genevois Richemont a moins gagné lors de l'exercice 2015/2016 clos fin mars. Composée de trois personnes, elle a perçu au total 27,9 millions, contre 36 millions un an plus tôt.

L'ancien directeur de Cartier, Bernard Fornas, qui a quitté son poste de co-directeur de la firme à la fin mars, a reçu 9,7 millions de francs contre 11,7 millions lors de l'exercice précédent, indique l'entreprise dans son rapport annuel publié vendredi. Il reste toutefois membre du conseil d'administration du groupe.

Richard Lepeu, qui dirige désormais seul le navire, a vu son salaire diminuer. Il a atteint 9,7 millions de francs contre 14,3 millions, lors de l'exercice précédent. Le chef des finances, Gary Saage, a, lui, perçu 8,5 millions de francs. En 2014/2015, il avait obtenu 9,9 millions de francs.

Administrateurs aussi touchés

Le conseil d'administration de l'entreprise composé de 18 personnes a aussi vu sa rémunération totale baisser mais son nombre a également diminué de deux personnes. Au total, il a empoché 9 millions de francs contre 13 millions lors de l'exercice précédent. Le président de ce conseil, Johann Rupert, a, lui, gagné 3,2 millions de francs contre près de 3,5 millions en 2014/2015.

L'an dernier, le groupe a résisté au contexte difficile dans l'horlogerie. Il a dégagé un bénéfice net en hausse de 67% sur l'exercice 2015/2016 clos fin mars à 2,23 milliards d'euros (2,46 milliards de francs au cours actuel). Le chiffre d'affaires du numéro deux du luxe a, lui, augmenté de 6% à 11,1 milliards.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.