La croissance en deça de son potentiel en 2016, pour economiesuisse

La croissance en deça de son potentiel en 2016, pour economiesuisse

Photo: Keystone

Bientôt un an après la suppression par la BNS du taux plancher, l'économie suisse n'a toujours pas digéré l'appréciation du franc par rapport à l'euro, selon economiesuisse. Pour l'an prochain, la fédération des entreprises suisses table sur une croissance de 1,2%.

Depuis le 15 janvier dernier, date à laquelle la Banque nationale suisse (BNS) a décidé d'abandonner le taux plancher liant le franc et l'euro, la vigueur de la devise helvétique a obligé les entreprises à comprimer leurs coûts et accroître leur productivité, observe vendredi economiesuisse. La réaction s'est révélée ferme et rapide.

Si produire en Suisse est devenu meilleur marché, cela n'a pas empêché les suppressions d'emplois. Rampant, ce processus se manifeste avec un temps de retard et se poursuivra encore quelque temps, anticipe l'organisation patronale. L'économie suisse devra encore s'adapter à la nouvelle donne monétaire l'an prochain.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.