La Vallée de La Brévine (NE) célèbre samedi la Fête du froid

La Vallée de La Brévine (NE) célèbre samedi la Fête du froid

Photo: Keystone

La Vallée de La Brévine (NE) va vivre samedi au rythme de la 5e édition de la Fête du froid. Le point central de cette manifestation dans la Sibérie de la Suisse sera un village du froid composé d'une douzaine de chalets qui sera aménagé près du Lac des Taillères.

Diverses animations seront proposées au public: le concours du plus beau déguisement 'ski d'antan', des vols captifs en montgolfière, un sculpteur sur neige, ainsi que des balades en traîneau, détaille l'association 'Vallée de La Brévine - Sibérie de la Suisse'. Un feu d'artifice sera tiré à 19h15.

Organisée de 10h00 à 17h00, une 'snow party' permettra aux adeptes de ski de fond, de raquettes et de randonnées hivernales de découvrir la région. En cas de neige insuffisante, certaines activités pourraient être modifiées. L'année dernière, plus de 2000 personnes avaient fait le déplacement.

Célébration du froid

La Fête du froid a été lancée en 2012, un quart de siècle après le record suisse de froid enregistré à La Brévine avec -41,8 degrés. Les autorités communales ont voulu faire de ce lieu connu dans toute la Suisse pour la rigueur de son climat une attraction. Le froid est devenu un produit d'appel.

L'opération a parfaitement réussi comme le souligne Jean-Maurice Gasser, président de l'association 'Vallée de La Brévine - Sibérie de la Suisse'. 'C'est un bilan positif, les gens viennent en hiver, mais ils reviennent aussi en été'. La Vallée de La Brévine est devenue une destination d'hiver comme d'été pour le tourisme doux, relève Jean-Maurice Gasser.

Températures plus clémentes

C'est donc le 12 janvier 1987 que la température la plus basse a été enregistrée à La Brévine avec -41,8 degrés. Depuis le début de cet hiver, ce record de froid est loin d'avoir été égalé. La température la plus basse de cette saison a été mesurée le 18 janvier avec -29,3 degrés.

La Fête du froid n'a toutefois pas à craindre les effets du réchauffement climatique, selon une étude réalisée par l'Université de Neuchâtel et l'Institut fédéral de recherche WSL. La topologie de la région provoque un phénomène d'inversion de température qui permettra à la Vallée de La Brévine de conserver son titre de Sibérie de la Suisse.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.