La Suisse a accueilli plus d'étrangers au premier semestre

La Suisse a accueilli plus d'étrangers au premier semestre

Photo: Keystone

Entre janvier et juin, la Suisse a accueilli 72'308 étrangers, soit 2,2% de plus que lors de la même période en 2014. Au total, 1,97 million de personnes sans passeport à croix blanche vivent sur sol helvétique pour un peu plus de 8 millions d'habitants.

La majorité des immigrés proviennent de l'Union européenne (UE) et des pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE). Les ressortissants d'Etats tiers représentent une part de 31,7%, a indiqué jeudi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) dans un communiqué.

Dans le détail, 15% d'entre eux sont d'origine italienne et allemande. Un peu plus de 13% sont issus du Portugal. Viennent ensuite la France (6%), le Kosovo (5,5%) et l'Espagne (4,1%).

Travail, famille et études

Pour les pays limitrophes, l'immigration vers la Suisse est en progression. Il en va de même pour le Kosovo (+6994 résidants permanents) alors que la Serbie enregistre une baisse sensible (-5903 étrangers). 'Le fait qu'un grand nombre de Serbes prennent actuellement la nationalité kosovare explique cette situation', souligne Céline Kohlprath, porte-parole du SEM.

Le principal motif des immigrés pour s'installer sur sol helvétique reste le travail. Il est suivi du regroupement familial et de la formation.

Entre janvier et juin, près de 76'100 ressortissants de l'UE et de l'AELE sont venus en Suisse pour y travailler. Ce chiffre qui inclut les autorisations de séjour de courte durée est stable par rapport au premier semestre de 2014.

Plus de 21'000 étrangers ont fait valoir le droit au regroupement familial. Environ 20% d'entre eux ont rejoint un ou une titulaire du passeport à croix blanche.

Au premier semestre de 2015, 3245 personnes ont été naturalisées, soit une légère augmentation de 1,5% par rapport à la même période de 2014. Les Allemands, les Italiens et les Portugais sont ceux qui ont fait le plus fréquemment le pas de devenir suisse.

Désamour allemand

Entre janvier et juin, 33'646 personnes dont une majorité d'étrangers surtout des Allemands ont quitté le pays. L'émigration est en hausse de 8,3% sur un an. Un chiffre à relativiser: 'La Suisse a déjà connu de telles fluctuations par le passé', précise Céline Kohlprath.

Le solde migratoire, soit la différence entre entrées et sorties, était de 35'152 personnes. C'est 5,4% de moins qu'en 2014.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.