La Poste ne vendra plus de bonbons

La Poste ne vendra plus de bonbons

Photo: Keystone

La Poste ne vendra plus de sucreries ou d'en-cas dans ses offices. Le géant jaune a adapté son assortiment à la suite de plusieurs critiques. Elle continuera cependant de proposer des produits en lien avec ses activités, tels des livres ou articles de papeterie.

La vente de produits tiers représente pour l'ancienne régie fédérale un chiffre d'affaires annuel de l'ordre du demi-milliard de francs. Mais plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer le 'bric-à-brac' aux guichets, ce qui a même amené le Parlement fédéral à se saisir de la question.

Une commission du Conseil national a ainsi déposé en mars dernier un postulat demandant carrément au Conseil fédéral d'examiner une réduction de l'offre. La Poste n'a pas attendu le rapport du gouvernement. A l'issue d'un projet-pilote lancé le printemps dernier, elle ajuste son offre, indique-t-elle jeudi dans un communiqué.

Des produits 'bien établis' tels que les livres, les articles de papeterie ou les cartes cadeaux continueront à faire partie de l’assortiment proposé. Par contre, de nombreux produits dont l’affinité avec la Poste est moindre ne seront plus vendus dans les offices. Parmi eux, les produits électroménagers, les jouets, les articles automobiles et de ménage. La mise en oeuvre se fera par étapes dès le 1er trimestre 2016.

Le géant jaune renonce aussi au mini-kiosque de sucreries et de snacks. Du fait de cette nouvelle orientation, la Poste s'attend à une diminution de son chiffre d’affaires. Elle considère néanmoins qu'une offre répondant aux besoins des clients et un positionnement plus clair sur le marché permettront de renforcer l'acceptation des produits de tiers à long terme.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.