La Grèce doit être soutenue, selon Simonetta Sommaruga

La Grèce doit être soutenue, selon Simonetta Sommaruga

Photo: Keystone

La fermeture de la route des Balkans pourrait occasionner une réaction de la Suisse, prête à agir dans le contexte de la crise migratoire. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga l'a affirmé avant la réunion des ministres de l'intérieur et de la justice de l'UE.

Selon la cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), le corps de gardes-frontières, les cantons et même l'armée discutent et oeuvrent à des décisions préliminaires. 'Une crise humanitaire menace la Grèce, nous ne pouvons pas la laisser seule dans cette situation', a-t-elle complété jeudi, consciente du fait qu'aucun pays ne réglera seul la crise migratoire.

La réunion à Bruxelles des ministres de l'intérieur et de la justice pourrait se prolonger vendredi. Ils aborderaient alors la question des propositions de la Turquie, avant même la discussion prévue lundi prochain.

Ebauché lundi lors d'un sommet à Bruxelles, le projet d'accord prévoit la réadmission en Turquie de tous les migrants arrivés clandestinement en Grèce. En échange, les Européens s'engageraient, pour chacun Syrien renvoyé, à transférer un réfugié syrien depuis la Turquie vers le territoire de l'UE.

Mme Sommaruga considère que cette proposition est intéressante. 'Certains points méritent cependant d'être creusés', complète-t-elle. La question du besoin réel de certains migrants d'être protégés se pose, selon elle. 'Mais il n'est pas clair non plus qu'ils ne nécessitent pas de protection', poursuit-elle.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.