La Confédération attribue près de 50% des projets de gré à gré

La Confédération attribue près de 50% des projets de gré à gré

Photo: Keystone

La dépendance envers des prestataires en informatique conduit souvent la Confédération à attribuer les projets dans ce domaine de gré à gré. Une étude de l'Université de Berne montre que ce fut le cas pour plus de 45% des achats ces six dernières années.

Ce chiffre ressort d'une évaluation de la cellule de recherche Durabilité numérique de l'école bernoise, publiée samedi par la Neue Zürcher Zeitung. Son directeur Matthias Stürmer l'a confirmé à l'ats.

Pour cette évaluation, M. Stürmer a analysé, entre juillet 2009 et septembre 2015, les appels d'offres publiés sur la plateforme électronique conjointe de la Confédération, des cantons et des communes dans le domaine des marchés publics (simap.ch). Sur les près de 6000 attributions, presque un quart ont été effectuées de gré à gré, donc sans appel d'offres.

L'informatique se démarque

Durant la période sous revue, la tendance est à la baisse: en 2009, presque 30% des mandats ont été attribués de gré à gré, alors que la proportion n'était plus que de 20% en 2015. La tableau est toutefois différent pour ce qui concerne l'informatique: en moyenne, durant les six années étudiées, le taux s'est élevé à 45,6%.

Outre la complexité du domaine et le manque de connaissances pour les projets informatiques, le problème de la dépendance se pose également. Selon M. Stürmer, il n'existe souvent pas d'alternative par exemple pour la prolongation d'un contrat, car l'administration s'est déjà liée auparavant au prestataire.

Le chercheur plaide par conséquent pour des solutions 'code source ouvert' ('open source') et pour un renforcement des effectifs dans le domaine de la maintenance et du développement des projets informatiques. Il faut en outre, selon lui, des appels d'offres fonctionnels sans directives sur des produits spécifiques d'entreprises.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.