La Bourse suisse termine dans le rouge

La Bourse suisse termine dans le rouge

Photo: Keystone

La Bourse suisse a clôturé nettement dans le rouge mardi. L'indice de ses valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), a terminé en baisse de 0,64% à 8650,02 points.

Le SLI a cédé 0,25% à 1287,20 points et le SPI 0,50% à 8846,16 points. Sur les trente blue chips, quatorze ont reculé, seize avancé.

Dans l'ensemble, les volumes sont restés relativement faibles et quelques cours sont le fruit du hasard, ont commenté des courtiers. Les craintes autour des résultats d'entreprises et de la croissance économique mondiale continuent d'inciter les investisseurs à la prudence.

Par ailleurs, en Europe, il ne faut pas s'attendre à de gros mouvements d'ici jeudi, date de la présentation par la Banque centrale européenne (BCE) de son appréciation de la politique monétaire. Certains spéculent sur une extension du programme de rachat d'emprunts.

Après un début de journée plus ou moins stable, les cours ont viré au rouge et n'en sont plus ressortis jusqu'à la fin. Près de trois quart de la baisse du SMI est due à celles de Novartis (-1,7%) et de Roche (-1,3%). Ce dernier présentera ses résultats trimestriels jeudi et Novartis suivra mardi. Aucune information spécifique n'explique le mouvement des deux titres ce mardi. Nestlé (-0,1%) a aussi cédé du terrain, mais moins nettement.

Givaudan (-3,0%) a reculé le plus nettement après que Barclays a réduit sa recommandation. Le groupe a un potentiel élevé sur des marchés attractifs à long terme, mais fait face à un vent contraire croissant. Le titre est surévalué par rapport à la concurrence.

Parmi les gros perdants, on trouve aussi les valeurs du luxe Swatch (-1,1%) et Richemont (-1,4%): les exportations horlogères ont nettement reculé en septembre, surtout en Asie (à l'exception du Japon), on Hongkong, la Chine et Singapour ont fortement baissé.

Dans le camp des gagnants, Actelion a grimpé de 3,7%. Les bancaires ont évolué diversement: UBS a perdu 1,1%, alors que Credit Suisse a gagné 1,1%. Ce dernier présente mercredi matin ses chiffres trimestriels et sa nouvelle stratégie. On se focalisera surtout sur l'importance de l'augmentation de capital attendue.

ABB, qui avait évolué en rouge en début de séance, a fini sur un gain de 1,1%. Sans information spécifique, Galenica a gagné 1,5% et Syngenta 1,2%.

Sur le marché élargi, les résultats trimestriels de Panalpina (-6,1%) n'ont pas eu l'heur de plaire aux investisseurs. Schmolz+Bickenbach a perdu 4,8% après une rétrogradation par Standard & Poor's. Dans le camp des gagnants, on trouve Gategroup (+6,2%), BC du Valais (+1,9%) et Rieter (+1,5%).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.