La BNS abaisse ses prévisions pour 2016 mais maintient le cap

La BNS abaisse ses prévisions pour 2016 mais maintient le cap

Photo: Keystone

La Banque nationale suisse (BNS) a abaissé sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) entre 1% et 1,5% en 2016, au lieu d'environ 1,5% auparavant. Les banquiers centraux helvétiques maintiennent le cap de leur politique monétaire expansionniste.

Les perspectives de l’économie mondiale se sont assombries depuis le dernier examen de la situation en décembre, constate jeudi la BNS. Pour la Suisse aussi, un ralentissement de la reprise se dessine. Les marges bénéficiaires de nombreuses entreprises restent sous forte pression, ce qui freine les investissements et l'embauche.

Tandis que le franc reste nettement surévalué, l'institut d'émission se redit prêt à intervenir sur le marché des changes. La marge de fluctuation du Libor à trois mois demeure comprise entre –1,25% et –0,25%. Le taux d’intérêt appliqué aux avoirs à vue détenus auprès de l'institut reste lui aussi fixé à −0,75%.

La Banque nationale révise par ailleurs à la baisse sa prévision d’inflation conditionnelle. Pour 2016, elle s’attend désormais à un taux de –0,8%, contre –0,5% en décembre. L'inflation positive devrait faire son retour en 2017, mais à 0,1%, au lieu de 0,3% prévu précédemment.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.