La BNS a élargi son univers de placement, selon Andréa Maechler

La Banque nationale suisse (BNS) a élargi cette année son univers de placement en y intégrant des investissements en obligations d'Etat chinoises, a déclaré Andréa Maechler. L'institut d'émission monétaire a également investi en actions de marchés émergents.

'Ces changements s'expliquent par le volume élevé de nos réserves de devises - plus de 570 milliards de francs - et nos efforts constants visant à une diversification maximale de nos placements', a expliqué jeudi devant la presse réunie à Berne, Andréa Maechler, membre de la direction générale de la BNS.

Depuis le début d'année, la BNS investit dans des actions d'entreprises établies dans des pays émergents, a rappelé la Genevoise. 'Etant donné l'importance croissante de ces pays pour l'économie mondiale et pour les marchés financiers internationaux, il était naturel de franchir ce pas pour diversifier davantage nos réserves de devises'.

Cette extension permet à la BNS de couvrir la majeure partie de la capitalisation boursière mondiale, a ajouté la nouvelle membre de la direction générale. Les portefeuilles d'actions émergentes sont gérés de manière passive, c'est-à-dire qu'ils reproduisent la composition d'indices boursiers. Ils ne représentent toutefois qu'une part modeste 'de nos investissements sous forme d'actions'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.