L'humanité a épuisé son budget écologique pour 2015

L'humanité a épuisé son budget écologique pour 2015

Photo: Keystone

La population mondiale aura consommé vendredi toutes les ressources à sa disposition pour 2015. Ce jour dit 'du dépassement' arrive cette année avec 7 jours d'avance par rapport à 2014. Lors des 20 semaines qui restent jusqu'à fin décembre, l'humanité vivra à crédit.

Le Jour du dépassement est la date à laquelle nous avons épuisé les ressources que la Terre est capable de renouveler chaque année, explique l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) dans un communiqué.

Ce jour où nous avons fini de consommer les intérêts générés par le capital nature arrive plus tôt d'année en année. Il est passé durant les quinze dernières années de l'automne à l'été.

Une planète et demie

Pour étancher la soif mondiale de ressources, il faudrait une planète et demie. Si cette évolution se poursuit, nous aurons globalement besoin de 2 planètes en 2030.

La Suisse contribue largement à cette surexploitation: si tous les pays utilisaient autant de ressources, il faudrait même trois planètes.

C’est au début des années 1970 que la population mondiale a pour la première fois consommé plus de ressources que ce que la planète était en mesure de produire dans le même temps. A l’époque, le Jour du dépassement avait lieu en décembre.

Consommation toujours en hausse

Et la consommation ne cesse d'augmenter. Beaucoup ignorent à quel point elle influence l'utilisation des ressources: pour un téléphone portable de 100 grammes, 44 kilos de matières premières sont nécessaires, indique le WWF Suisse dans un communiqué diffusé mercredi.

D'autres appareils, omniprésents de nos jours, représentent une lourde charge pour l'environnement. Un ordinateur portable consomme ainsi 734 kilos de matières premières, un téléviseur LCD 2666 kilos.

Prolonger la durée de vie d'un objet

La durée de vie d'un téléphone portable n'excède en outre pas 12 à 18 mois. Les vieux modèles – dont le nombre est estimé à 8 millions d'exemplaires – reposent inutilisés dans les tiroirs, et rares sont les appareils réutilisés ou recyclés.

Un gaspillage d’autant plus regrettable que les téléphones portables cachent – outre une consommation énergétique importante – des métaux précieux tels que le cuivre, l'argent et l'or, sans oublier de nombreux métaux exotiques comme le tantale, le palladium, le gallium et l'indium, que l'on trouve en quantités limitées dans la nature.

'Pour freiner le gaspillage (...), il faudrait utiliser les appareils tels que les téléphones portables le plus longtemps possible et lutter contre la mentalité qui veut que l'on jette rapidement un objet démodé', explique Christoph Meili, spécialiste en écobilans au WWF Suisse.

Celui-ci propose des conseils sur la manière de minimiser la consommation de ressources et de protéger l'environnement sur www.wwf.ch/consommation. Par ailleurs, chacun a la possibilité de calculer son empreinte écologique grâce au calculateur du WWF.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.