L'horlogerie remonte la pente, selon Jean-Claude Biver

L'horlogerie remonte la pente, selon Jean-Claude Biver

Photo: Keystone

Jean-Claude Biver, patron du pôle horloger du groupe de luxe français LVMH, fait preuve d'optimisme. Selon lui, la branche de l'horlogerie est en train de remonter la pente.

'Nous avons atteint le creux de la vague. Mais la situation s'améliore au second semestre', explique-t-il dans une interview parue dans les colonnes du Matin Dimanche et de la SonntagsZeitung.

Sur l'ensemble de l'année, le patron table sur une augmentation entre 2 et 5% des exportations horlogères. Il estime, par ailleurs, que 2017 sera une année meilleure pour l'horlogerie, un secteur qui ne se trouve pas 'en crise structurelle', selon lui.

En octobre, les exportations horlogères helvétiques ont enregistré leur plus forte baisse de l'année. La valeur des livraisons à l'étranger de la branche a chuté de 16,4% sur un an, à 1,7 milliard de francs, selon les chiffres de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH).

Sur le plan des marques détenues par LVMH, Hublot et TAG Heuer, Jean-Claude Biver anticipe une hausse de leur chiffre d'affaires. 'Peut-être arriverons-nous chez TAG Heuer à 20% de mieux, allez savoir', poursuit-il.

Selon lui, cette dernière marque profite toujours d'adaptations de prix. Hublot bénéficie, elle, d'innovations et de la restructuration mise en route depuis 2004.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.