L'étude Mossack Fonseca actionne la justice genevoise

L'étude Mossack Fonseca actionne la justice genevoise

Photo: Keystone

Une procédure a été ouverte par la justice genevoise après le dépôt d'une plainte pénale émanant de la société Mossack Fonseca. Celle-ci s'était retrouvée récemment au centre du scandale des Panama papers.

Le porte-parole du Ministère public genevois Henri Della Casa a confirmé mercredi cette information révélée par Le Temps en ligne. Il n'a en revanche pas voulu préciser les motifs de la plainte pénale déposée par Mossack Fonseca. Selon le journal, un informaticien de la firme aurait été placé en détention provisoire.

Cet employé serait suspecté d'avoir fait sortir un très gros volume de données confidentielles au cours d'une période récente, écrit Le Temps, citant une source proche du dossier. Selon le quotidien romand, l'informaticien serait prévenu de soustraction de données, d'accès indu à un système informatique et d'abus de confiance.

L'étude Mossack Fonseca est au coeur du scandale des Panama papers. Des millions de fichiers ont été soustraits à la société. Ils ont été analysés par un consortium international de journalistes. Les données révèlent l'ampleur de l'utilisation de sociétés offshore aux fins de dissimuler des actifs.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.