L'avion solaire Solar Impulse 2 a atterri près de San Francisco

L'avion solaire Solar Impulse 2 a atterri près de San Francisco

Photo: Keystone

L'avion Solar Impulse 2 a atterri dimanche vers 08h45, heure suisse, à Mountain View, au sud-est de San Francisco, complétant ainsi sa traversée du Pacifique. Bertrand Piccard avait auparavant survolé le Golden Gate Bridge et la baie de San Francisco.

L'arrivée en Californie complète ainsi la neuvième des 13 parties du voyage entamé en mars 2015 à Abou Dhabi. L'appareil avait repris sa traversée du Pacifique jeudi en s'envolant d'Hawaï après près de 300 jours d'escale technique.

'La Pacifique est fait, mon ami. J'adore, mais c'est fait', a déclaré le pilote vaudois Bertrand Piccard, juste avant l'atterrissage. La traversée du Pacifique était la partie la plus dangereuse du tour du monde, en raison de l'absence d'endroits pour se poser en cas d'urgence.

'C'est l'une des expériences les plus époustouflantes que j'aie jamais vécues', a-t-il lancé à sa descente d'avion, après ce vol d'une soixantaine d'heures pendant laquelle il ne pouvait pas dormir plus de 20 minutes d'affilée. 'C'est formidable d'être en Californie, la terre des pionniers', a-t-il déclaré, avec à ses côtés notamment le cofondateur de Google, Sergey Brin.

Golden Gate Bridge

L'atterrissage a suivi de quelques heures le survol du Golden Gate Bridge de San Francisco d'où les curieux ont pu voir passer l'appareil avec ses immenses ailes.

Finalement, l'avion expérimental qui fonctionne grâce à une batterie nourrie par l'énergie solaire s'est posé dans la nuit à 23h45 samedi, heure locale. Il avait décollé jeudi à 18h15 en Suisse de Hawaï sous un ciel dégagé. 'C'est beau! On est dans les airs', avait alors crié au moment du décollage Bertrand Piccard.

Coup d'arrêt

Le tour du monde avait subi un brutal coup d'arrêt à l'arrivée de l'appareil en juillet à Hawaï, soit à mi-parcours du périple de 35'000 kilomètres. L'avion y est resté immobilisé 293 jours pour une escale technique, le temps de recharger et réparer ses batteries mais aussi dans l'attente d'avoir des conditions météorologiques idéales pour redécoller.

Les batteries du Solar Impulse 2 avaient été endommagées lors de sa première étape au-dessus du Pacifique, un voyage d'une durée record de 5 jours et 5 nuits entre Nagoya au Japon et l'archipel américain de Hawaï.

L'avion doit faire le tour du monde en une douzaine d'étapes, représentant quelque 500 heures de vol, afin de promouvoir l'usage des énergies renouvelables. L'avion ne pouvant transporter qu'un seul pilote, Bertrand Piccard, âgé de 58 ans, et son compatriote André Borschberg, 63 ans, se relaient à chaque étape pour accomplir à tour de rôle les longs vols solo.

Prochaine étape: New York

C'est André Borschberg qui pilotera donc l'avion pour la traversée des Etats-Unis jusqu'à New York, où il devrait atterrir non loin de la Statue de la Liberté. L'étape suivante sera la traversée de l'Atlantique, et enfin le vol d'Europe vers Abou Dhabi.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.