L'américain Qualcomm va supprimer 15% de ses effectifs

L'américain Qualcomm va supprimer 15% de ses effectifs

Photo: Keystone

Qualcomm a évoqué mercredi la possibilité d'une scission à l'issue d'une revue stratégique de ses activités. Le fabricant de puces pour téléphones mobiles a en outre annoncé la suppression de 15% de ses effectifs et abaissé pour la 3e fois ses objectifs annuels.

Le groupe, confronté à une concurrence accrue du taïwanais MediaTek ainsi que d'autres sociétés chinoises spécialisées dans des puces pour des téléphones à bas coûts, a précisé qu'il allait supprimer 4500 emplois à temps plein. Ces suppressions de postes entrent dans la volonté du groupe de réduire ses coûts de quelque 1,4 milliard de dollars (1,34 milliard de francs).

Alors que les annonces faites par Qualcomm, qui n'exclut pas en outre d'augmenter la rémunération de ses actionnaires, vont dans le sens de l'investisseur activiste Jana Partners, le titre du groupe reculait de 1% dans des échanges d'avant-Bourse.

Nouvelles prévisions

En avril, Jana Partners avait en effet estimé que la division puces de Qualcomm ne valait 'pratiquement rien', exhortant la société à la séparer de son segment brevets. Qualcomm s'est mis d'accord avec Jana pour nommer deux représentants du fonds à son conseil. Le groupe a précisé que la revue stratégique de ses activités serait terminée d'ici la fin de l'année.

Le groupe prévoit désormais un chiffre d'affaires annuel compris entre 24,5 et 25,5 milliards de dollars, contre une précédente fourchette de 25 à 27 milliards.

Sur le troisième trimestre de l'exercice 2014-2015, le chiffre d'affaires a baissé de 14,3% à 5,83 milliards alors que les analystes financiers avaient anticipé 5,85 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.